Accueil

 .   Actualités
22 octobre 2018 - 22 novembre 2018
Pôle Régional des Savoirs
Rouen
115 boulevard de l'Europe
 .   Les chercheurs
Margaux
GELIN
Margaux GELIN est jeune chercheuse en psychologie au LEAD* de l’Université de Bourgogne. Les chercheurs de son équipe s’intéressent au fonctionnement de la mémoire et essayent de comprendre son évolution avec le temps. * Laboratoire d’Etude de l’Apprentissage et du Développement 
Psychologie
Université de Bourgogne
Mamadou Saliou
Barry
Mamadou Saliou Barry est jeune chercheur en sociologie à l’université de Bourgogne. Il étudie les populations guinéennes, en Afrique, chez lesquelles les femmes font beaucoup d’enfants. Ce nombre élevé d’enfants est souvent dû à des grossesses non désirées. Cela pose problème car certaines familles n’arrivent pas à nourrir correctement leurs enfants par manque d’argent. Pourtant, il existe actuellement des moyens modernes permettant d’éviter une grossesse, comme l’utilisation des préservatifs par exemple. Malheureusement, les femmes guinéennes utilisent très peu ces moyens. Saliou cherche à comprendre pourquoi.
Sociologie
Université de Bourgogne
Laure-Hélène
Canette
Laure-Hélène est jeune chercheuse au LEAD* de l’université de Bourgogne. Les chercheurs de son équipe cherchent à savoir comment nous percevons la musique et quels sont ses effets sur notre cerveau. Laure-Hélène étudie plus particulièrement les effets de la musique sur le langage. L’écoute musicale pourrait-elle influencer notre langage ? Et notamment : une musique avec un rythme régulier pourrait-elle permettre de mieux repérer des erreurs de grammaire dans des phrases ? * Laboratoire d’Etude de l’Apprentissage et du Développement
Psychologie
Université de Bourgogne
Sidney
Grospretre
Sidney GROSPRETRE est docteur de l'Université de Bourgogne et maintenant maître de conférences* à l'Université de Franche-Comté. Sidney étudie les modifications du système nerveux (cerveau et moelle épinière) lors de différents exercices réels ou imaginés. Il a été prouvé, il y a quelques années, qu’un entraînement imaginé pouvait améliorer les performances musculaires en terme de force, de vitesse ou encore de précision. Seulement les mécanismes nerveux qui permettent ces améliorations ne sont pas encore bien connus, c’est justement l’objet des recherches de Sidney. * Laboratoire C3S (Culture, Sport, Santé, Société)
Sciences du sport
Université de Franche Comté
Cheree
BELLENGER
Cheree BELLENGER est jeune chercheuse en sociologie au CETAPS* de l’Université de Rouen. Elle s’intéresse à l’estuaire de la Seine, un territoire où la nature est menacée par le développement de l’industrie. Heureusement, on peut compter sur des personnes passionnées pour la défendre : les chasseurs, les pêcheurs, les cueilleurs de plantes et les observateurs de la faune et de la flore. Cheree cherche à mieux connaître ces personnes. En étudiant leurs loisirs, elle veut comprendre comment et pourquoi ils participent à la protection de la nature. * Centre d’Étude des Transformations des Activités Physiques et Sportives, laboratoire d’écologie du sport.
Sociologie
CCSTI 'Science Action Normandie'
Lydie
Ivry
Lydie IVRY est jeune chercheuse en biologie au laboratoire NUTOX (NUTrition et TOXicologie) de l’Université de Bourgogne. Dans son équipe, les chercheurs étudient l’effet sur la santé de molécules qu’on trouve dans certains emballages alimentaires. Lydie essaie de mieux comprendre le rôle de certaines de ces molécules, les bisphénols A et S, dans le développement de l’obésité. En effet, il serait possible qu’elles aident l’intestin à mieux capter le gras des aliments et donc favoriseraient le surpoids.
Biologie
Université de Bourgogne
Marie
GAILLET
Marie Gaillet est jeune chercheuse en sciences de l’alimentation au CSGA*, à l’Université de Bourgogne. Elle travaille au sein d’une équipe qui s’intéresse à l’évolution de nos préférences alimentaires et à la façon dont nous effectuons nos choix alimentaires. À la frontière entre la psychologie et les sciences de l’alimentation, la recherche de Marie porte sur les mécanismes non-conscients qui influencent notre façon de choisir un aliment parmi d’autres. * Centre des Sciences du Goût et de l’Alimentation
Sciences du Goût
Université de Bourgogne
Ghenwa
Zaher
Ghenwa ZAHER est jeune chercheuse en physique des matériaux au laboratoire GPM* de l’Université de Rouen Normandie. Elle s’intéresse aux matériaux utilisés pour conduire l’électricité (comme le cuivre) qui se trouvent dans des fils électriques. Ghenwa essaye d’améliorer leurs qualités afin d’augmenter leur durée de vie. Son objectif est d’obtenir des matériaux plus durs et plus résistants à l’oxydation (c’est par exemple la rouille que l’on voit sur un morceau de fer quand on le laisse au contact de l’air) tout en conduisant bien l’électricité. * Groupe de Physique des Matériaux.
Physique
CCSTI 'Science Action Normandie'
Virginie
Montagne
Virginie MONTAGNE est chercheuse à l’INRA*. Dans cet institut, certains chercheurs s’intéressent aux méthodes de production choisies par les agriculteurs et à leurs impacts sur la biodiversité. Virginie participe à un projet avec des viticulteurs qui font pousser des arbres au milieu de leurs vignes. Elle étudie les micro-organismes : des bactéries et champignons qui vivent dans le sol des vignes. Pour qu’un sol soit en bonne santé, il est important d’avoir beaucoup de familles de micro-organismes. Elle étudie si le fait d’ajouter des arbres améliore la diversité microbienne du sol. * Institut National de la Recherche Agronomique
Biologie
Université de Bourgogne
Alexandra
Laurent
Alexandra Laurent n'imaginait pas suivre une voie toute tracée vers une carrière universitaire. C'est en venant en aide aux victimes de traumatismes qu'elle a pris goût à la recherche en psychologie. « J'étais une élève tout à fait moyenne au lycée. L'université a été pour moi une révélation ! » avoue spontanément la jeune femme devenue maître de conférence. Après son bac, Alexandra Laurent s'inscrit en psychologie à Dijon. Elle y enchaîne un parcours sans faute jusqu'en maîtrise où, parmi les différentes spécialisations possibles, le choix de la psychologie clinique s'impose naturellement.
Psychologie
Université de Franche Comté
 .   Les régions
EXPERIMENTARIUM
Dans le réseau depuis 2015
128
chercheurs formés
1500
ateliers menés
11
portraits Doc'en Clip
59
% de doctorantes
L’Experimentarium est porté en Provence Alpes Côte d’Azur, par la cellule de culture scientifique d’Aix-Marseille Université. Il est soutenu par le Conseil départemental des Bouches-du-Rhône, la Région Provence-Alpes-Côte-d’Azur et la DRRT PACA. Les chercheurs sont doctorants d’Aix-Marseille Université et effectuent leur recherche parmi les 130 structures de recherche de l’université en cotutelle avec le CNRS, l’INSERM…
EXPERIMENTARIUM
Dans le réseau depuis 2015
Science Action Normandie propose de puis 1996 de nombreuses opérations pour partager et vulgariser les recherches menées dans la Région et favoriser le dialogue entre chercheurs, scientifiques et les publics. Avec l’Expérimentarium, Science Action propose aux jeunes chercheurs des écoles doctorales normandes, un programme de formations et de rencontres avec les jeunes et moins jeunes.
EXPERIMENTARIUM
Dans le réseau depuis 2015
Le service Sciences, Arts, Culture de l'université de Franche-Comté propose de nombreuses opérations pour partager et vulgariser les recherches menées dans ses laboratoires :espace d’exposition permanent, événements grand public, vidéos de chercheurs... Avec « Ma thèse en 180 secondes », l'Experimentarium est une formule spécialement dédiés aux doctorants. Formés lors de session d'une semaine, ils peuvent ensuite proposer des ateliers accessibles et rythmés aux scolaires ou au grand public.
EXPERIMENTARIUM
Dans le réseau depuis 2001
70
Portraits BP
295
Chercheurs
16500
Ateliers
55000
Visiteurs
Lors de 40 journées par an, faites des rencontres sympathiques et conviviales avec des jeunes chercheurs. Autour d’expériences ou d’objets insolites, le chercheur entraine le visiteur au cœur de sa recherche.
 .   Films & BDs
Film : Présentation de l'Experimentarium
Tourné en 2011, ce film de 4 minutes présente la rencontre entre différents chercheurs, des enfants puis le grand public...
Aline Robert-Hazotte, chercheuse en biochimie, présente ses travaux de recherche
Film réalisé par des étudiants du Master "Ingénierie des métiers de l'information" de l'uB
Abou et son haut fourneau miniature
Rien de tel que les gestes du dessinateur pour faire vivre les gestes du chercheur. Thibault Roy, Marie-Laure Baudement et Jo-Ann Campion ont rencontré des doctorants de toutes disciplines afin d’échanger sur leurs pratiques. Ces dessins illustrent ces rencontres et ces échanges. La Mission Culture Scientifique protège et valorise les collections scientifiques et techniques. Ces collections participent à la recherche et à sa valorisation. Ce sont des ressources irremplaçables pour la science et l’avancement des connaissances dans de nombreux domaines tels que le changement climatique, l’écologie et l’évolution des systèmes vivants, la géologie, l’archéologie, l’ethnologie, l’anthropologie, l’histoire, la médecine... Leur mise en valeur permet au plus grand nombre d’avoir une meilleure connaissance de la recherche actuelle, des savoirs académiques et de mieux en comprendre les méthodes d’apprentissage. La Mission Culture Scientifique est chef de projet PATSTEC (PATrimoine Scientifique et TEchnique Contemporain) en région Bourgogne Franche-Comté. Ce programme, dirigé par le Musée National des Arts et Métiers, porte sur l’inventaire et la valorisation du patrimoine scientifique contemporain. Dessin : © Thibault Roy Coordination de la publication : Marie-Laure Baudement et Jo-Ann Campion Conception graphique : Jéromine Berthier. Tous droits réservés, reproduction interdite © Thibault Roy - Mission Culture Scientifique - université de Bourgogne
Aline et sa machine à sentir
Rien de tel que les gestes du dessinateur pour faire vivre les gestes du chercheur. Thibault Roy, Marie-Laure Baudement et Jo-Ann Campion ont rencontré des doctorants de toutes disciplines afin d’échanger sur leurs pratiques. Ces dessins illustrent ces rencontres et ces échanges. La Mission Culture Scientifique protège et valorise les collections scientifiques et techniques. Ces collections participent à la recherche et à sa valorisation. Ce sont des ressources irremplaçables pour la science et l’avancement des connaissances dans de nombreux domaines tels que le changement climatique, l’écologie et l’évolution des systèmes vivants, la géologie, l’archéologie, l’ethnologie, l’anthropologie, l’histoire, la médecine... Leur mise en valeur permet au plus grand nombre d’avoir une meilleure connaissance de la recherche actuelle, des savoirs académiques et de mieux en comprendre les méthodes d’apprentissage. La Mission Culture Scientifique est chef de projet PATSTEC (PATrimoine Scientifique et TEchnique Contemporain) en région Bourgogne Franche-Comté. Ce programme, dirigé par le Musée National des Arts et Métiers, porte sur l’inventaire et la valorisation du patrimoine scientifique contemporain. Dessin : © Thibault Roy Coordination de la publication : Marie-Laure Baudement et Jo-Ann Campion Conception graphique : Jéromine Berthier Tous droits réservés, reproduction interdite © Thibault Roy - Mission Culture Scientifique - université de Bourgogne
Maïmouna et sa machine à dépôt atomique
Rien de tel que les gestes du dessinateur pour faire vivre les gestes du chercheur. Thibault Roy, Marie-Laure Baudement et Jo-Ann Campion ont rencontré des doctorants de toutes disciplines afin d’échanger sur leurs pratiques. Ces dessins illustrent ces rencontres et ces échanges. La Mission Culture Scientifique protège et valorise les collections scientifiques et techniques. Ces collections participent à la recherche et à sa valorisation. Ce sont des ressources irremplaçables pour la science et l’avancement des connaissances dans de nombreux domaines tels que le changement climatique, l’écologie et l’évolution des systèmes vivants, la géologie, l’archéologie, l’ethnologie, l’anthropologie, l’histoire, la médecine... Leur mise en valeur permet au plus grand nombre d’avoir une meilleure connaissance de la recherche actuelle, des savoirs académiques et de mieux en comprendre les méthodes d’apprentissage. La Mission Culture Scientifique est chef de projet PATSTEC (PATrimoine Scientifique et TEchnique Contemporain) en région Bourgogne Franche-Comté. Ce programme, dirigé par le Musée National des Arts et Métiers, porte sur l’inventaire et la valorisation du patrimoine scientifique contemporain. Dessin : © Thibault Roy Coordination de la publication : Marie-Laure Baudement et Jo-Ann Campion Conception graphique : Jéromine Berthier et Mathilde Bosson. Tous droits réservés, reproduction interdite © Thibault Roy - Mission Culture Scientifique - université de Bourgogne