Accueil

 .   Actualités
22 octobre 2018 - 22 novembre 2018
Pôle Régional des Savoirs
Rouen
115 boulevard de l'Europe
 .   Les chercheurs
Dermas
MOFFO
Dermas MOFFO est un jeune chercheur en informatique au Département Informatique des Systèmes complexes de l’institut Femto-ST. Il s’intéresse aux MEMS (micros systèmes électromécaniques), des microrobots d’une taille inférieure au millimètre, qui communiquent et agissent ensemble. Ils sont utilisés en très grand nombre (millions...) dans la construction de formes, dans les domaines militaire et de la santé, ou comme capteurs dans l’environnement. Dermas travaille sur le positionnement de MEMS intelligents et distribués : à la manière d’un jeu de construction, il les place les uns par rapport aux autres ou dans un système plus grand pour construire des formes ou mener des actions.
Informatique
Université de Franche Comté
Santerelli Falzon
TETSING TALLA
Santerelli Falzon TETSING TALLA est doctorant en 1ère année en Optique et Microonde Photonique à l’Institut FEMTO - ST au sein du Département Temps - Fréquence dont les recherches vont des sources ultrastables aux capteurs et matériaux avec les applications métrologiques avancées. Il travaille à concevoir un laser stabilisé et de là à générer des signaux micro-ondes à faible bruit. Ils espèrent arriver à une efficacité qui soit cent milliards de fois plus précise qu’une montre à quartz.
Physique
Université de Franche Comté
Magalie
Delecluse
Je suis jeune chercheuse d’Aix-Marseille Université en chimie au sein de l’Institut des sciences moléculaires de Marseille (iSm2). Je travaille dans une équipe qui fabrique des molécules en forme de cage. Cette forme particulière leur permet de capturer d’autres molécules, comme un spray qui capture les mauvaises odeurs. C’est ce qu’on appelle en chimie la complexation. Cette complexation va nous aider à transformer une molécule en une autre. Pour ma part, ces cages vont m’aider à piéger le méthane, un gaz à effet de serre notamment issu de nos déchets, pour le transformer en méthanol, un liquide non polluant et utilisé pour différentes applications comme en peinture notamment. Ce procédé serait beaucoup plus écologique que celui utilisé actuellement.
Chimie
Aix - Marseille université
Mathieu
MARTINEZ
Mathieu MARTINEZ est jeune chercheur en géologie au laboratoire Biogéosciences. L’équipe dans laquelle il est intégré* étudie les changements climatiques dans le passé. Mathieu étudie les roches sédimentaires qui se sont déposées au fond des océans, pour retrouver les changements climatiques anciens. Il s’intéresse plus particulièrement à l’impact des phénomènes astronomiques sur le climat. * Équipe Systèmes, Environnements et Dynamique Sédimentaire
Géologie
Université de Bourgogne
Julie
Braschi
Je suis jeune chercheuse d’Aix-Marseille Université en écologie, à l’IMBE*. Les chercheurs de ce laboratoire étudient les interactions entre les êtres vivants et leur environnement terrestre ou marin, afin de mieux protéger la nature face aux changements futurs du climat. Je m’intéresse plus particulièrement au problème des espèces invasives. Elles représentent la deuxième cause de disparition des animaux et des plantes sur notre planète avec lesquels elles peuvent entrer en compétition et prendre la place. Je cherche donc à savoir s’il est utile d’éradiquer les espèces invasives pour sauver la biodiversité, autrement dit pour sauver la diversité des espèces vivantes présentes avant l’arrivée de ces espèces invasives. * Institut Méditerranéen de Biodiversité et d’Ecologie marine et continentale
Sciences de la vie et de la terre, Biologie
Aix - Marseille université
Clara
Aupic
Je suis jeune chercheuse d’Aix-Marseille Université en chimie organique au sein de l’ISM2*. Dans mon laboratoire, nous travaillons sur différents projets visant à fabriquer de nouvelles molécules utilisables dans l’industrie. Mes travaux de recherche portent plus particulièrement sur le développement de nouvelles méthodes écologiques de fabrication des biocarburants. En effet, les procédés actuels nécessitent l’utilisation de catalyseurs métalliques qui coûtent chers et polluent. Mon travail consiste donc à fabriquer de nouveaux catalyseurs plus économiques et moins toxiques pour l’environnement. * Institut des sciences moléculaires de Marseille
Chimie
Aix - Marseille université
Mathilde
Barbier
Je suis jeune chercheuse d’Aix-Marseille Université en psychologie sociale au sein du Laboratoire de psychologie sociale. Les chercheurs de ce laboratoire s’intéressent à la vie en société de manière générale et aux façons de penser et d’agir des êtres humains. Dans mes recherches, je m’intéresse principalement au don d’organes après la mort. Je cherche à identifier les éventuels freins et leviers à donner ses organes et pour cela, je dois comprendre l’idée que les gens se font du don d’organes. Je m’intéresse également à la façon dont le don d’organes est abordé au sein de notre société. Ma recherche vise à comprendre l’ensemble des normes, des valeurs et des savoirs sociaux et psychologiques en lien avec le don d’organes au sein de la population française.
Psychologie
Aix - Marseille université
Laura
Bordes
Je suis jeune chercheuse d’Aix-Marseille Université, en littérature française du XVIIème siècle au sein du CIELAM. Mon travail de recherche se focalise sur une période bien précise du XVIIème siècle, celle de la Fronde, durant laquelle des milliers de pamphlets, c’est-à-dire des écrits satiriques et polémiques, ont été produits pour dénoncer la politique du Cardinal Mazarin, Principal Ministre de l’époque. Ces pamphlets s’appellent des Mazarinades et sont l’objet de mes recherches. * Centre interdisciplinaire d’étude des littératures d’Aix-Marseille
Histoire et Lettres
Aix - Marseille université
Sandy
PAGES-HELARY
Sandy PAGES-HELARY est jeune chercheuse en sciences de l’alimentation au CSGA*, à l’Université de Bourgogne. Par différentes approches, les chercheurs de son laboratoire étudient les mécanismes de la mastication et du goût. Ainsi Sandy s’intéresse à ce qu’il se passe dans la bouche lorsqu’on mâche un aliment. Plus spécifiquement, elle analyse les relations existantes entre des protéines contenues dans la salive et les arômes des aliments. * Centre des Sciences du Goût et de l’Alimentation, UB, INRA, CNRS
Sciences du Goût
Université de Bourgogne
Maud
LOUVIOT
Maud LOUVIOT est jeune chercheuse en physique au Laboratoire Interdisciplinaire Carnot de Bourgogne. Elle étudie le comportement à haute température du méthane, un gaz qui a été détecté dans l’atmosphère d’astres très chauds et très éloignés de la Terre : les exoplanètes. Pour comprendre ce qui se passe sur ces planètes, Maud se sert d’expériences et de formules mathématiques qui expliquent petit à petit le comportement du méthane. Ainsi elle pourra mieux connaître ces territoires lointains.
Physique
Université de Bourgogne
 .   Les régions
EXPERIMENTARIUM
Dans le réseau depuis 2015
128
chercheurs formés
1500
ateliers menés
11
portraits Doc'en Clip
59
% de doctorantes
L’Experimentarium est porté en Provence Alpes Côte d’Azur, par la cellule de culture scientifique d’Aix-Marseille Université. Il est soutenu par le Conseil départemental des Bouches-du-Rhône, la Région Provence-Alpes-Côte-d’Azur et la DRRT PACA. Les chercheurs sont doctorants d’Aix-Marseille Université et effectuent leur recherche parmi les 130 structures de recherche de l’université en cotutelle avec le CNRS, l’INSERM…
EXPERIMENTARIUM
Dans le réseau depuis 2015
Science Action Normandie propose de puis 1996 de nombreuses opérations pour partager et vulgariser les recherches menées dans la Région et favoriser le dialogue entre chercheurs, scientifiques et les publics. Avec l’Expérimentarium, Science Action propose aux jeunes chercheurs des écoles doctorales normandes, un programme de formations et de rencontres avec les jeunes et moins jeunes.
EXPERIMENTARIUM
Dans le réseau depuis 2015
Le service Sciences, Arts, Culture de l'université de Franche-Comté propose de nombreuses opérations pour partager et vulgariser les recherches menées dans ses laboratoires :espace d’exposition permanent, événements grand public, vidéos de chercheurs... Avec « Ma thèse en 180 secondes », l'Experimentarium est une formule spécialement dédiés aux doctorants. Formés lors de session d'une semaine, ils peuvent ensuite proposer des ateliers accessibles et rythmés aux scolaires ou au grand public.
EXPERIMENTARIUM
Dans le réseau depuis 2001
70
Portraits BP
295
Chercheurs
16500
Ateliers
55000
Visiteurs
Lors de 40 journées par an, faites des rencontres sympathiques et conviviales avec des jeunes chercheurs. Autour d’expériences ou d’objets insolites, le chercheur entraine le visiteur au cœur de sa recherche.
 .   Films & BDs
Quoi de neuf chercheur : Caroline Darroux
L'invitée du mois de juin 2017 de Quoi de neuf chercheur était Caroline Darroux, jeune chercheuse en anthropologie.
Les mots de Margaux
Rien de tel que les gestes du dessinateur pour faire vivre les gestes du chercheur. Thibault Roy, Marie-Laure Baudement et Jo-Ann Campion ont rencontré des doctorants de toutes disciplines afin d’échanger sur leurs pratiques. Ces dessins illustrent ces rencontres et ces échanges. La Mission Culture Scientifique protège et valorise les collections scientifiques et techniques. Ces collections participent à la recherche et à sa valorisation. Ce sont des ressources irremplaçables pour la science et l’avancement des connaissances dans de nombreux domaines tels que le changement climatique, l’écologie et l’évolution des systèmes vivants, la géologie, l’archéologie, l’ethnologie, l’anthropologie, l’histoire, la médecine... Leur mise en valeur permet au plus grand nombre d’avoir une meilleure connaissance de la recherche actuelle, des savoirs académiques et de mieux en comprendre les méthodes d’apprentissage. La Mission Culture Scientifique est chef de projet PATSTEC (PATrimoine Scientifique et TEchnique Contemporain) en région Bourgogne Franche-Comté. Ce programme, dirigé par le Musée National des Arts et Métiers, porte sur l’inventaire et la valorisation du patrimoine scientifique contemporain. Dessin : © Thibault Roy Coordination de la publication : Marie-Laure Baudement et Jo-Ann Campion Conception graphique : Jéromine Berthier. Tous droits réservés, reproduction interdite © Thibault Roy - Mission Culture Scientifique - université de Bourgogne
Margaux Gelin, chercheuse en psychologie à l'uB, raconte sa thèse et l'Experimentarium
Film réalisé par des étudiants du Master "Ingénierie des métiers de l'information" de l'uB
Abou et son haut fourneau miniature
Rien de tel que les gestes du dessinateur pour faire vivre les gestes du chercheur. Thibault Roy, Marie-Laure Baudement et Jo-Ann Campion ont rencontré des doctorants de toutes disciplines afin d’échanger sur leurs pratiques. Ces dessins illustrent ces rencontres et ces échanges. La Mission Culture Scientifique protège et valorise les collections scientifiques et techniques. Ces collections participent à la recherche et à sa valorisation. Ce sont des ressources irremplaçables pour la science et l’avancement des connaissances dans de nombreux domaines tels que le changement climatique, l’écologie et l’évolution des systèmes vivants, la géologie, l’archéologie, l’ethnologie, l’anthropologie, l’histoire, la médecine... Leur mise en valeur permet au plus grand nombre d’avoir une meilleure connaissance de la recherche actuelle, des savoirs académiques et de mieux en comprendre les méthodes d’apprentissage. La Mission Culture Scientifique est chef de projet PATSTEC (PATrimoine Scientifique et TEchnique Contemporain) en région Bourgogne Franche-Comté. Ce programme, dirigé par le Musée National des Arts et Métiers, porte sur l’inventaire et la valorisation du patrimoine scientifique contemporain. Dessin : © Thibault Roy Coordination de la publication : Marie-Laure Baudement et Jo-Ann Campion Conception graphique : Jéromine Berthier. Tous droits réservés, reproduction interdite © Thibault Roy - Mission Culture Scientifique - université de Bourgogne
Maïmouna et sa machine à dépôt atomique
Rien de tel que les gestes du dessinateur pour faire vivre les gestes du chercheur. Thibault Roy, Marie-Laure Baudement et Jo-Ann Campion ont rencontré des doctorants de toutes disciplines afin d’échanger sur leurs pratiques. Ces dessins illustrent ces rencontres et ces échanges. La Mission Culture Scientifique protège et valorise les collections scientifiques et techniques. Ces collections participent à la recherche et à sa valorisation. Ce sont des ressources irremplaçables pour la science et l’avancement des connaissances dans de nombreux domaines tels que le changement climatique, l’écologie et l’évolution des systèmes vivants, la géologie, l’archéologie, l’ethnologie, l’anthropologie, l’histoire, la médecine... Leur mise en valeur permet au plus grand nombre d’avoir une meilleure connaissance de la recherche actuelle, des savoirs académiques et de mieux en comprendre les méthodes d’apprentissage. La Mission Culture Scientifique est chef de projet PATSTEC (PATrimoine Scientifique et TEchnique Contemporain) en région Bourgogne Franche-Comté. Ce programme, dirigé par le Musée National des Arts et Métiers, porte sur l’inventaire et la valorisation du patrimoine scientifique contemporain. Dessin : © Thibault Roy Coordination de la publication : Marie-Laure Baudement et Jo-Ann Campion Conception graphique : Jéromine Berthier et Mathilde Bosson. Tous droits réservés, reproduction interdite © Thibault Roy - Mission Culture Scientifique - université de Bourgogne