Accueil

 .   Actualités
En ce début de mois de juin, 12 doctorants ont été formés à l'Experimentarium à l'université de la Réunion.
3 juin 2019 - 7 juin 2019
Université de la Réunion
La Réunion
Saint-Denis
Vous voulez refaire le plein de légumes et en même temps découvrir quelques thématiques de recherche en cours à l'université de Dijon ?
9h-12h30
29 juin 2019
Marché couvert
Dijon
Halles de Dijon
 .   Les chercheurs
Marine
Schoeffler
Je suis jeune chercheuse d’Aix-Marseille Université en microbiologie, au LCB*. L’équipe dans laquelle je travaille étudie la bactérie Desulfovibrio vulgaris Hildenborough (DvH). De nombreux mystères restent à éclaircir sur le mode de vie de cette bactérie : il s’agit d’une bactérie dite anaérobie donc incapable de se développer en présence d’oxygène. Or, nous avons réussi à la cultiver en présence d’une quantité d’oxygène 32 fois supérieure à celle qu’elle tolère habituellement. Je cherche à comprendre quels changements génétiques et chimiques sont à l’origine de cette tolérance exceptionnelle. Je m’intéresse aussi à ses propriétés de dépollution des sols et des cours d’eau contaminés par des métaux lourds. * Laboratoire de chimie bactérienne
Biologie
Aix - Marseille université
Yuko
Krzyzaniak
Yuko KRZYZANIAK est jeune chercheuse en biologie à l’INRA* de Dijon. Son équipe étudie les maladies de la vigne. Les viticulteurs d’aujourd’hui doivent réussir à protéger leur vignoble contre des maladies comme le mildiou. Cependant, ils doivent aussi utiliser moins de pesticides, car ceux-ci peuvent être toxiques pour la santé et l’environnement. Pour résoudre ce problème, Yuko cherche à développer de nouveaux traitements. Ces produits sont à base de végétaux, et seraient capables d’aider les vignes à se défendre d’elles-mêmes contre le mildiou. * Institut National de la Recherche Agronomique
Biologie
Université de Bourgogne
Éric
Desnoes
Éric est jeune chercheur en chimie au sein du CRML*, un laboratoire de recherche de l’Université du Québec à Trois-Rivières. Il s’intéresse aux plastiques et aux molécules qui les constituent. Les plastiques que nous utilisons au quotidien sont fabriqués par les industries, et une majorité finissent dans nos poubelles. Ces déchets sont constitués de molécules synthétiques qui se dégradent mal et polluent l’environnement. Le travail d’Éric consiste à élaborer des matériaux plus propres à partir de bois ou de plantes. * Centre de recherche sur les matériaux lignocellulosiques.
Chimie
Autre université
Parvin
Nazari Hashemi
Parvin Nazari Hashemi est jeune chercheuse en biologie au laboratoire INSERM* U1234 à l’Université de Rouen Normandie. Pour guérir certaines maladies des yeux, des chirurgiens utilisent des greffes de petits morceaux de… placenta ! Le placenta c’est ce qui entoure le bébé dans le ventre de sa mère. Guérir les yeux avec le placenta, ça peut sembler étrange mais ça fonctionne plutôt bien. Parvin cherche une nouvelle technique pour mieux conserver les morceaux de placenta tout en les gardant toujours aussi efficaces pour guérir les maladies des yeux.
Biologie
CCSTI 'Science Action Normandie'
Stephanie
BRUYÈRE
Stéphanie BRUYÈRE travaille au Laboratoire Interdisciplinaire Carnot de Bourgogne dans l’équipe Surfaces et Interfaces d’Oxydes Métalliques. Dans son équipe, les chercheurs s’intéressent aux phénomènes physiques et chimiques qui se produisent lorsqu’on dépose des particules sur la surface d’un objet. Stéphanie étudie ce qu’il se passe lorsqu’on dépose de l’oxyde de cérium CeO2 sur des tubes de carbone infiniment petits (un million de fois plus petit qu’un millimètre). Pour pouvoir « voir » et comprendre ce qu’il s’est passé, elle doit utiliser un microscope très puissant qui permet d’observer l’infiniment petit.
Chimie
Université de Bourgogne
Véronique
Traynard
Véronique TRAYNARD est jeune chercheuse au sein du laboratoire « physiologie de la nutrition »* de l’Université de Bourgogne. Les chercheurs de son équipe étudient le rôle de l’intestin dans le développement de l’obésité et de ses maladies associées. Véronique s’intéresse plus précisément à la détection et l’absorption du gras contenu dans les aliments que nous mangeons. Il semblerait qu’une petite protéine que l’on trouve à la surface des cellules de l’intestin jouerait pour cela un rôle important. * Laboratoire INSERM (Institut National de la Santé Et de la Recherche Médicale)
Biologie
Université de Bourgogne
Deborah
Ancel
Déborah ANCEL est jeune chercheuse au laboratoire « physiologie de la nutrition et toxicologie »* de l’Université de Bourgogne. Dans son équipe, les chercheurs essaient de comprendre de quelle façon le gras présent dans les aliments est détecté au niveau de la langue. Il semblerait que les papilles gustatives de la langue détectent le gras comme une saveur, au même titre que le sucré ou l’amer. Déborah s’intéresse aux conséquences de cette détection du gras sur les comportements alimentaires et la santé, et plus précisément sur les risques d’obésité. * Laboratoire INSERM (Institut National de la Santé Et de la Recherche Médicale)
Biologie
Université de Bourgogne
Clémentine
Bodin
Je suis jeune chercheuse d’Aix-Marseille Université en neurosciences au sein de l’INT*. Ce laboratoire est constitué de plusieurs équipes ayant des thèmes de recherche variés mais toujours liés au cerveau ! Mes propres recherches portent sur les régions du cerveau qui s’activent lors de la perception de la voix. Plus précisément, je recherche des liens entre l’activité fonctionnelle qui s’y déroule et l’anatomie du cerveau dans ces régions. Pour cela, je vais à la fois étudier le cerveau humain mais aussi celui d’autres espèces de primates, comme le macaque, dont l’anatomie est plus simple. * Institut de neurosciences de la Timone
Neurosciences
Aix - Marseille université
Nicolas
DOLLION
Nicolas DOLLION est jeune chercheur en psychologie cognitive au CSGA* à Dijon. La psychologie cognitive est l’étude du fonctionnement du cerveau, plus précisément de la façon dont nous analysons et comprenons les choses. Nicolas s’intéresse à la reconnaissance des émotions d’un visage par le bébé de moins d’un an. L’une des questions centrales de Nicolas est de savoir si le bébé comprend différemment les émotions du visage selon l’odeur qu’on lui présente. * Centre des Sciences du Goût et de l’Alimentation.
Psychologie
Université de Bourgogne
René
Datondji
René DATONDJI est jeune ingénieur et chercheur au CEREMA* et au LITIS**. Son objectif est d'identifier les problèmes dans les carrefours pour pouvoir prévenir la survenue d'accidents de la route. Pour ce faire, il réalise un système composé de caméras qui permettent de voir à 360°. Ce système est installé dans les carrefours pour observer les comportements des voitures. René développe des méthodes qui permettent d'analyser les vidéos enregistrées pour en déduire les trajectoires des véhicules. *Centre d'études et d'expertises sur les risques, l'environnement, la mobilité et l'aménagement. **Laboratoire d'Informatique, du Traitement de l'Information et des Systèmes.
Informatique
CCSTI 'Science Action Normandie'
 .   Les régions
EXPERIMENTARIUM
Dans le réseau depuis 2015
128
chercheurs formés
1500
ateliers menés
11
portraits Doc'en Clip
59
% de doctorantes
L’Experimentarium est porté en Provence Alpes Côte d’Azur, par la cellule de culture scientifique d’Aix-Marseille Université. Il est soutenu par le Conseil départemental des Bouches-du-Rhône, la Région Provence-Alpes-Côte-d’Azur et la DRRT PACA. Les chercheurs sont doctorants d’Aix-Marseille Université et effectuent leur recherche parmi les 130 structures de recherche de l’université en cotutelle avec le CNRS, l’INSERM…
EXPERIMENTARIUM
Dans le réseau depuis 2015
Science Action Normandie propose de puis 1996 de nombreuses opérations pour partager et vulgariser les recherches menées dans la Région et favoriser le dialogue entre chercheurs, scientifiques et les publics. Avec l’Expérimentarium, Science Action propose aux jeunes chercheurs des écoles doctorales normandes, un programme de formations et de rencontres avec les jeunes et moins jeunes.
EXPERIMENTARIUM
Dans le réseau depuis 2015
Le service Sciences, Arts, Culture de l'université de Franche-Comté propose de nombreuses opérations pour partager et vulgariser les recherches menées dans ses laboratoires :espace d’exposition permanent, événements grand public, vidéos de chercheurs... Avec « Ma thèse en 180 secondes », l'Experimentarium est une formule spécialement dédiés aux doctorants. Formés lors de session d'une semaine, ils peuvent ensuite proposer des ateliers accessibles et rythmés aux scolaires ou au grand public.
EXPERIMENTARIUM
Dans le réseau depuis 2001
70
Portraits BP
295
Chercheurs
16500
Ateliers
55000
Visiteurs
Lors de 40 journées par an, faites des rencontres sympathiques et conviviales avec des jeunes chercheurs. Autour d’expériences ou d’objets insolites, le chercheur entraine le visiteur au cœur de sa recherche.
 .   Films & BDs
L'art de la rencontre 2017
Cette vidéo vous présente la journée sur la rencontre nationale “Chercheur-médiateur” du 21 mars 2017 (PIA Réseau des Experimentarium) organisée par l'OCIM dans le cadre de l'action "L'Art de la rencontre".
Erik et son drone
Rien de tel que les gestes du dessinateur pour faire vivre les gestes du chercheur. Thibault Roy, Marie-Laure Baudement et Jo-Ann Campion ont rencontré des doctorants de toutes disciplines afin d’échanger sur leurs pratiques. Ces dessins illustrent ces rencontres et ces échanges. La Mission Culture Scientifique protège et valorise les collections scientifiques et techniques. Ces collections participent à la recherche et à sa valorisation. Ce sont des ressources irremplaçables pour la science et l’avancement des connaissances dans de nombreux domaines tels que le changement climatique, l’écologie et l’évolution des systèmes vivants, la géologie, l’archéologie, l’ethnologie, l’anthropologie, l’histoire, la médecine... Leur mise en valeur permet au plus grand nombre d’avoir une meilleure connaissance de la recherche actuelle, des savoirs académiques et de mieux en comprendre les méthodes d’apprentissage. La Mission Culture Scientifique est chef de projet PATSTEC (PATrimoine Scientifique et TEchnique Contemporain) en région Bourgogne Franche-Comté. Ce programme, dirigé par le Musée National des Arts et Métiers, porte sur l’inventaire et la valorisation du patrimoine scientifique contemporain. Dessin : © Thibault Roy Coordination de la publication : Marie-Laure Baudement et Jo-Ann Campion Conception graphique : Jéromine Berthier et Mathilde Bosson. Tous droits réservés, reproduction interdite © Thibault Roy - Mission Culture Scientifique - université de Bourgogne
L'art de la rencontre
Journée Nationale - L'art de la rencontre Organisée dans le cadre du réseau des Experimentarium le 15 mars 2016 à Paris.
Radio : Alice Charalabidis et les carabes mangeurs de mauvaises herbes
Mars 2016: Alice CHARALABIDIS, chercheuse en agroécologie nous fait vivre ses enquêtes sur le rôle et la vie des carabes dans les champs... (Dessin Thibault Roy)
Cheree et ses bottes
Rien de tel que les gestes du dessinateur pour faire vivre les gestes du chercheur. Thibault Roy, Marie-Laure Baudement et Jo-Ann Campion ont rencontré des doctorants de toutes disciplines afin d’échanger sur leurs pratiques. Ces dessins illustrent ces rencontres et ces échanges. La Mission Culture Scientifique protège et valorise les collections scientifiques et techniques. Ces collections participent à la recherche et à sa valorisation. Ce sont des ressources irremplaçables pour la science et l’avancement des connaissances dans de nombreux domaines tels que le changement climatique, l’écologie et l’évolution des systèmes vivants, la géologie, l’archéologie, l’ethnologie, l’anthropologie, l’histoire, la médecine... Leur mise en valeur permet au plus grand nombre d’avoir une meilleure connaissance de la recherche actuelle, des savoirs académiques et de mieux en comprendre les méthodes d’apprentissage. La Mission Culture Scientifique est chef de projet PATSTEC (PATrimoine Scientifique et TEchnique Contemporain) en région Bourgogne Franche-Comté. Ce programme, dirigé par le Musée National des Arts et Métiers, porte sur l’inventaire et la valorisation du patrimoine scientifique contemporain. Dessin : © Thibault Roy Coordination de la publication : Marie-Laure Baudement et Jo-Ann Campion Conception graphique : Jéromine Berthier. Tous droits réservés, reproduction interdite © Thibault Roy - Mission Culture Scientifique - université de Bourgogne