Accueil

 .   Actualités
Rendez-vous sur la Canebière le dimanche 25 juin pour un Experimentarium associé au Souk des sciences !
11-18h
25 juin 2017
Canebière
Marseille
Allées Meilhan
Rencontrez les chercheurs bourguignons à l'occasion de la fête des abeilles APIdays.
14h - 18h
25 juin 2017
Parc de l'Arquebuse
Dijon
1 Avenue Albert 1er
Rencontres avec les scolaires et autres publics samedi 07 octobre de 15h à 17h dans le cadre de la fête de la science.
15-17h
7 octobre 2017
Bibliothèque Simone de Beauvoir
Rouen
Pôle culturel Grammont 42 rue Henri II-Plantagenêt
Rencontres avec les scolaires et autres publics les mardi 10 et mercredi 11 Octobre dans le cadre de la fête de la science 2017.
10 octobre 2017 - 11 octobre 2017
Village des sciences d'Elbeuf sur Seine
Elbeuf sur Seine
9 cours Gambetta
23 octobre 2017 - 23 novembre 2017
Pôle régional des savoirs
Rouen
115 Bd de l'Europe
Grand public, lycéens et étudiants sont invités à suivre les ateliers à l'occasion du Forum post bac.
9-12h
16 novembre 2017
Technopole du Madrillet - UFR des sciences et techniques
Saint Etienne du Rouvray
Avenue de l'Université
Rencontres avec les scolaires au Pôle régional des savoirs à Rouen.
20 novembre 2017 - 23 novembre 2017
Pôle régional des savoirs
Rouen
115 Bd de l'Europe
 .   Les chercheurs
Olivier
Méric
Olivier MÉRIC est chercheur en linguistique au Centre Interlangue de l’Université de Bourgogne. Il s’intéresse à la façon dont sont enseignées les langues étrangères. Il aimerait montrer qu’une langue ne peut être apprise indépendamment de sa culture. Les recherches d’Olivier lui permettront de suggérer de nouvelles idées pour apprendre et enseigner les langues étrangères à de futurs professionnels comme ceux qui travailleront dans le tourisme.
Sciences humaines, Linguistique
Université de Bourgogne
Dimitrios
Lampropoulos
Je suis jeune chercheur d’Aix-Marseille Université, en psychologie au sein du LPS*. Les chercheurs de ce laboratoire s’intéressent à l’être humain et à sa vie en société. Mes recherches portent sur la stigmatisation de la schizophrénie. Ce trouble psychique se manifeste par des symptômes très variables : hallucinations, délires, perte d’énergie, retrait social... Au-delà de ces symptômes, les personnes atteintes de schizophrénie sont souvent stigmatisées, c’est-à-dire jugées négativement par les autres. Dans ma recherche, j’essaye de comprendre comment ces préjugés négatifs se construisent et comment ils impactent les personnes atteintes de schizophrénie. * Laboratoire de psychologie sociale
Psychologie
Aix - Marseille université
Caroline
Peltier
Caroline Peltier est une jeune chercheuse en statistiques au Centre des Sciences du Goût et de l’Alimentation. Les chercheurs de ce centre font goûter des produits à des dégustateurs et leur demandent de mettre des notes. Toutes les notes collectées forment ce qu’on appelle « un jeu de données ». Ce jeu de données est ensuite analysé par des méthodes statistiques pour obtenir des réponses à des questions liées au goût par exemple. Ce sont les méthodes statistiques qui intéressent Caroline, elle les teste sur un jeu de données mondial : la SensoBase.
Informatique, Mathématiques
Université de Bourgogne
David
Corre
Je suis jeune chercheur d’Aix-Marseille Université en astrophysique au sein du LAM*, associant la recherche fondamentale en astrophysique et la recherche technologique sur le développement d’instruments. Dans le cadre d’une mission spatiale qui sera lancée en 2021, je dois développer des programmes informatiques qui simulent des événements cosmiques appelés sursauts gamma. Ces programmes seront utilisés par les ingénieurs en charge de la construction d’un télescope robotique. Ensuite, j’observerai des galaxies dans lesquelles se produisent ces sursauts gamma. * Laboratoire d’astrophysique de Marseille
Informatique, Physique
Aix - Marseille université
Valérian
Guelpa
Valérian GUELPA est doctorant au laboratoire FEMTO-ST à Besançon. Il cherche de nouvelles méthodes de mesure de position alliant précision, rapidité et compatibilité avec le micro-monde. L’enjeu est de pouvoir diriger facilement des robots aux déplacements micro, voire nanométriques en y fixant des mires, c’est-à-dire des motifs périodiques spécifiques. Observées par une caméra munie d’un microscope, ces mires permettent de mesurer des déplacements avec une précision inférieure au pixel.
Informatique
Université de Franche Comté
Cheree
BELLENGER
Cheree BELLENGER est jeune chercheuse en sociologie au CETAPS* de l’Université de Rouen. Elle s’intéresse à l’estuaire de la Seine, un territoire où la nature est menacée par le développement de l’industrie. Heureusement, on peut compter sur des personnes passionnées pour la défendre : les chasseurs, les pêcheurs, les cueilleurs de plantes et les observateurs de la faune et de la flore. Cheree cherche à mieux connaître ces personnes. En étudiant leurs loisirs, elle veut comprendre comment et pourquoi ils participent à la protection de la nature. * Centre d’Étude des Transformations des Activités Physiques et Sportives, laboratoire d’écologie du sport.
Sociologie
CCSTI 'Science Action Haute Normandie'
Sarah
Bastien
Sarah Bastien est jeune chercheure en Sciences de l’Information et de la Communication (SIC) au laboratoire Cimeos de l’université de Bourgogne. Financée par le groupe SEB, qui vend des objets servant à cuisiner, Sarah étudie pourquoi nous cuisinons. En effet, les informations concernant la cuisine et l’alimentation sont de plus en plus présentes. Cependant, des études ont montré que les gens passent de moins en moins de temps à cuisiner et mangent plus souvent des plats préparés. Sarah s’intéresse à ce qui donne envie de cuisiner plus souvent.
Sciences sociales
Université de Bourgogne
Coralie
BIGUZZI
Coralie Biguzzi est jeune chercheuse en sciences de l’alimentation au CSGA*, à l’Université de Bourgogne. Elle travaille au sein d’une équipe de recherche dont un des objectifs est de comprendre les préférences et les comportements alimentaires des consommateurs. Coralie s’intéresse aux biscuits vendus dans le commerce. Elle cherche à savoir si les gens aiment autant les biscuits quand on met moins de matières grasses et moins de sucres dans les recettes. * Centre des Sciences du Goût et de l’Alimentation
Sciences du Goût
Université de Bourgogne
Cécile
BERGUA
Cécile BERGUA est jeune chercheuse en immunologie au laboratoire Inserm 905 à l’IRIB* (Rouen). Elle étudie la myopathie nécrosante auto-immune, une maladie grave des muscles. Cette maladie est causée par le système de défense du corps humain, le système immunitaire, qui se dérègle et attaque les cellules des muscles au lieu de les protéger. Comment le système immunitaire des patients les rend-ils malades ? C’est à cette question complexe que Cécile tente d’apporter une réponse. En comprenant la maladie, il sera peut-être possible de trouver un traitement adapté pour les malades. * Institut de Recherche et d’Innovation Biomédicale.
Biologie
CCSTI 'Science Action Haute Normandie'
Lolita
MERCADIÉ
Lolita MERCADIÉ est une jeune chercheuse du LEAD* de l’Université de Bourgogne. Une partie des chercheurs de ce laboratoire étudie comment la musique agit sur notre cerveau et les bénéfices qu’elle peut apporter. Lolita s’intéresse à la douleur provoquée par une maladie appelée la bromyalgie. Elle cherche à savoir comment cette douleur peut être diminuée par la musique. Pour comprendre cela, Lolita étudie les effets de la musique sur les émotions et le corps des personnes bromyalgiques. * Laboratoire d’Étude de l’Apprentissage et du Développement
Psychologie
Université de Bourgogne
 .   Les régions
EXPERIMENTARIUM
Dans le réseau depuis 2015
100
chercheurs formés
700
ateliers menés
11
portraits Doc'en Clip
56
% de doctorantes
L’Experimentarium est porté en Provence Alpes Côte d’Azur, par la cellule de culture scientifique d’Aix-Marseille Université. Il est soutenu par le Conseil départemental des Bouches-du-Rhône, la Région Provence-Alpes-Côte-d’Azur et la DRRT PACA. Les chercheurs sont doctorants à l’université d’Aix-Marseille et effectuent leur recherche parmi les 130 structures de recherche de l’université en cotutelle avec le CNRS, l’INSERM…
EXPERIMENTARIUM
Dans le réseau depuis 2015
Science Action Normandie propose de puis 1996 de nombreuses opérations pour partager et vulgariser les recherches menées dans la Région et favoriser le dialogue entre chercheurs, scientifiques et les publics. Avec l’Expérimentarium, Science Action propose aux jeunes chercheurs des écoles doctorales normandes, un programme de formations et de rencontres avec les jeunes et moins jeunes.
EXPERIMENTARIUM
Dans le réseau depuis 2015
Le service Sciences, Arts, Culture de l'université de Franche-Comté propose de nombreuses opérations pour partager et vulgariser les recherches menées dans ses laboratoires :espace d’exposition permanent, événements grand public, vidéos de chercheurs... Avec « Ma thèse en 180 secondes », l'Experimentarium est une formule spécialement dédiés aux doctorants. Formés lors de session d'une semaine, ils peuvent ensuite proposer des ateliers accessibles et rythmés aux scolaires ou au grand public.
EXPERIMENTARIUM
Dans le réseau depuis 2001
70
Portraits BP
252
Chercheurs
14000
Ateliers
55000
Visiteurs
Lors de 40 journées par an, faites des rencontres sympathiques et conviviales avec des jeunes chercheurs. Autour d’expériences ou d’objets insolites, le chercheur entraine le visiteur au cœur de sa recherche.
 .   Médias & Ressources
Les doctorants - 2013
En 2013, une vingtaine de chercheurs ont été formés à la vulgarisation scientifique dans le cadre de l'Experimentarium, voici leurs portraits.
Radio : Alice Charabilidis et les carabes mangeurs de mauvaises herbes
Mars 2016: Alice CHARALABIDIS, chercheuse en agroécologie nous fait vivre ses enquêtes sur le rôle et la vie des carabes dans les champs... (Dessin Thibault Roy)
Les doctorants - 2015
Radio : Grégoire Courtine, Léa Plessis et Abou Ba en direct !
Émission exceptionnelle en direct du 1er festival des Experimentarium et en public avec Grégoire Courtine, l'extra-terrestre de la recherche scientifique (qui fait remarcher des rats paraplégiques), Léa Plessis et la schizophrénie et Abou Bâ et son haut fourneaux...
Les doctorants - 2013
En 2013, une vingtaine de chercheurs ont été formés à la vulgarisation scientifique dans le cadre de l'Experimentarium, voici leurs portraits.