Accueil

 .   Actualités
Dimanche 17 mars 2019, les jeunes chercheur.e.s de l'université de Bourgogne vous donnent rendez-vous pour un après-midi de découvertes et d'échanges !
14h-18h
17 mars 2019
Centre des Sciences du Goût et de l'Alimentation
Dijon
9E Boulevard Jeanne d'Arc
 .   Les chercheurs
Alexis
Moreau
Je suis jeune chercheur d’Aix-Marseille Université en biophysique au sein du CINaM*. Ce laboratoire est pluridisciplinaire : on y trouve majoritairement des physiciens, mais également des chimistes et biologistes qui ont pour particularité de mettre en commun leurs connaissances pour un même sujet de recherche en nanoscience. Mon équipe de recherche s’intéresse aux modifications de la structure des globules rouges lors de leur circulation dans l’organisme. Le but de mes recherches est de comprendre leur circulation en fonction de leurs propriétés mécaniques, comme leur capacité à se déformer ou à adhérer aux autres globules rouges et aux vaisseaux sanguins. Je m’intéresse particulièrement à deux endroits clés du parcours des globules rouges : lorsqu’ils sont filtrés dans la rate et aux embranchements des vaisseaux sanguins. *Centre Interdisciplinaire de Nanoscience de Marseille
Biologie, Physique
Aix - Marseille université
Cyprien
Mureau
CYPRIEN MUREAU est jeune chercheur en archéologie au laboratoire ARTEHIS de l’université de Bourgogne - Franche-Comté. Des chercheurs de son équipe étudient l’Histoire des relations entre l’Homme et l’animal en France. Cyprien s’intéresse plus précisément à la fin de l’Antiquité et au début du Moyen Âge (5-8èmes siècle). Quels animaux étaient élevés, chassés ou pêchés à cette période ? Étaient-ils seulement mangés ou servaient-ils à d'autres usages ? Pour en savoir plus, Cyprien analyse les ossements d’animaux retrouvés sur des sites archéologiques du Centre et du Sud de la France.
Archéologie
Université de Bourgogne
Ghenwa
Zaher
Ghenwa ZAHER est jeune chercheuse en physique des matériaux au laboratoire GPM* de l’Université de Rouen Normandie. Elle s’intéresse aux matériaux utilisés pour conduire l’électricité (comme le cuivre) qui se trouvent dans des fils électriques. Ghenwa essaye d’améliorer leurs qualités afin d’augmenter leur durée de vie. Son objectif est d’obtenir des matériaux plus durs et plus résistants à l’oxydation (c’est par exemple la rouille que l’on voit sur un morceau de fer quand on le laisse au contact de l’air) tout en conduisant bien l’électricité. * Groupe de Physique des Matériaux.
Physique
CCSTI 'Science Action Normandie'
Cécile
BERGUA
Cécile BERGUA est jeune chercheuse en immunologie au laboratoire Inserm 905 à l’IRIB* (Rouen). Elle étudie la myopathie nécrosante auto-immune, une maladie grave des muscles. Cette maladie est causée par le système de défense du corps humain, le système immunitaire, qui se dérègle et attaque les cellules des muscles au lieu de les protéger. Comment le système immunitaire des patients les rend-ils malades ? C’est à cette question complexe que Cécile tente d’apporter une réponse. En comprenant la maladie, il sera peut-être possible de trouver un traitement adapté pour les malades. * Institut de Recherche et d’Innovation Biomédicale.
Biologie
CCSTI 'Science Action Normandie'
Sarah
Bastien
Sarah Bastien est jeune chercheure en Sciences de l’Information et de la Communication (SIC) au laboratoire Cimeos de l’université de Bourgogne. Financée par le groupe SEB, qui vend des objets servant à cuisiner, Sarah étudie pourquoi nous cuisinons. En effet, les informations concernant la cuisine et l’alimentation sont de plus en plus présentes. Cependant, des études ont montré que les gens passent de moins en moins de temps à cuisiner et mangent plus souvent des plats préparés. Sarah s’intéresse à ce qui donne envie de cuisiner plus souvent.
Sciences sociales
Université de Bourgogne
Lena
Casiez-Piolot
Je suis jeune chercheuse de l’université d’Aix- Marseille en droit international, au DHUGESCRI*. Mon laboratoire s’intéresse à la protection des personnes et à la sécurité humaine. Que faire face aux crises humanitaires ? Lorsque des personnes sont menacées par des groupes armés, qu'elles n'ont plus de logement ou de nationalité ? Le droit doit, peut et tente d'aider ces gens-là. Au cœur de ces problématiques, j'étudie la responsabilité de la Communauté internationale de protéger les populations qui risquent un génocide. * Laboratoire de droit humanitaire et gestion des crises
Droit
Aix - Marseille université
Yasmina
Auguste
Je suis jeune chercheuse de l’université d’Aix-Marseille en pathologie humaine. Je travaille au sein d’une unité qui étudie la génétique médicale pour mieux comprendre certaines maladies rares en vue de trouver des traitements pour les patients. Au sein de cette unité, je fais partie d’une équipe qui s’intéresse à la spermatogenèse et à la fertilité masculine. Dans ce cadre, j’étudie les causes génétiques et les conséquences d’une réduction sévère de la quantité de spermatozoïdes produits chez les hommes.
Biologie
Aix - Marseille université
Ange-Line
BRUEL
Ange-Line BRUEL est jeune chercheuse dans l’équipe Génétique des Anomalies du Développement à Dijon. Cette équipe est composée de chercheurs et de médecins qui enquêtent sur l’origine de maladies qui provoquent une ou plusieurs malformations chez le bébé : les maladies génétiques. L’objectif d’Ange-Line est d’identifier la cause responsable de ces maladies rares chez vingt-trois bébés qui viennent de différents pays du monde.
Biologie
Université de Bourgogne
Aurélie
BERNET-PEREIRA
Aurélie BERNET-PEREIRA est chercheuse rattachée au Centre Lucien Febvre. Ses sujets d’étude concernent aussi bien l’histoire économique que l’histoire sociale ou encore l’histoire des entreprises. Travaillant sur les œuvres sociales dans les entreprises du Jura entre 1842 et 1982, elle réalise la plupart de ses recherches à l’extérieur de l’université, ses sources se trouvant dans des centres d’archives départementales ou municipales mais aussi directement au sein des entreprises. Lorsque les archives écrites n’existent pas ou plus, elle fait appel à la mémoire des acteurs en réalisant des interviews.
Histoire et Lettres
Université de Franche Comté
Elisa
Vidal
Élisa Vidal est jeune chercheuse en neurobiologie au CSGA* à Dijon. Elle étudie le lien entre notre alimentation et notre œil. D’autres chercheurs ont montré qu’une mauvaise alimentation augmente le risque de diabète, une maladie qui peut ensuite avoir pour conséquence de rendre aveugle. Pour en savoir plus, Elisa s’intéresse à la rétine, une partie de l’œil très sensible à l’environnement et à notre alimentation. Elle cherche à voir en quoi la rétine s’abîme quand on mange trop gras et trop sucré.
Biologie
Université de Bourgogne
 .   Les régions
EXPERIMENTARIUM
Dans le réseau depuis 2015
128
chercheurs formés
1500
ateliers menés
11
portraits Doc'en Clip
59
% de doctorantes
L’Experimentarium est porté en Provence Alpes Côte d’Azur, par la cellule de culture scientifique d’Aix-Marseille Université. Il est soutenu par le Conseil départemental des Bouches-du-Rhône, la Région Provence-Alpes-Côte-d’Azur et la DRRT PACA. Les chercheurs sont doctorants d’Aix-Marseille Université et effectuent leur recherche parmi les 130 structures de recherche de l’université en cotutelle avec le CNRS, l’INSERM…
EXPERIMENTARIUM
Dans le réseau depuis 2015
Science Action Normandie propose de puis 1996 de nombreuses opérations pour partager et vulgariser les recherches menées dans la Région et favoriser le dialogue entre chercheurs, scientifiques et les publics. Avec l’Expérimentarium, Science Action propose aux jeunes chercheurs des écoles doctorales normandes, un programme de formations et de rencontres avec les jeunes et moins jeunes.
EXPERIMENTARIUM
Dans le réseau depuis 2015
Le service Sciences, Arts, Culture de l'université de Franche-Comté propose de nombreuses opérations pour partager et vulgariser les recherches menées dans ses laboratoires :espace d’exposition permanent, événements grand public, vidéos de chercheurs... Avec « Ma thèse en 180 secondes », l'Experimentarium est une formule spécialement dédiés aux doctorants. Formés lors de session d'une semaine, ils peuvent ensuite proposer des ateliers accessibles et rythmés aux scolaires ou au grand public.
EXPERIMENTARIUM
Dans le réseau depuis 2001
70
Portraits BP
295
Chercheurs
16500
Ateliers
55000
Visiteurs
Lors de 40 journées par an, faites des rencontres sympathiques et conviviales avec des jeunes chercheurs. Autour d’expériences ou d’objets insolites, le chercheur entraine le visiteur au cœur de sa recherche.
 .   Films & BDs
Abou et son haut fourneau miniature
Rien de tel que les gestes du dessinateur pour faire vivre les gestes du chercheur. Thibault Roy, Marie-Laure Baudement et Jo-Ann Campion ont rencontré des doctorants de toutes disciplines afin d’échanger sur leurs pratiques. Ces dessins illustrent ces rencontres et ces échanges. La Mission Culture Scientifique protège et valorise les collections scientifiques et techniques. Ces collections participent à la recherche et à sa valorisation. Ce sont des ressources irremplaçables pour la science et l’avancement des connaissances dans de nombreux domaines tels que le changement climatique, l’écologie et l’évolution des systèmes vivants, la géologie, l’archéologie, l’ethnologie, l’anthropologie, l’histoire, la médecine... Leur mise en valeur permet au plus grand nombre d’avoir une meilleure connaissance de la recherche actuelle, des savoirs académiques et de mieux en comprendre les méthodes d’apprentissage. La Mission Culture Scientifique est chef de projet PATSTEC (PATrimoine Scientifique et TEchnique Contemporain) en région Bourgogne Franche-Comté. Ce programme, dirigé par le Musée National des Arts et Métiers, porte sur l’inventaire et la valorisation du patrimoine scientifique contemporain. Dessin : © Thibault Roy Coordination de la publication : Marie-Laure Baudement et Jo-Ann Campion Conception graphique : Jéromine Berthier. Tous droits réservés, reproduction interdite © Thibault Roy - Mission Culture Scientifique - université de Bourgogne
Sindy et son microscope
Rien de tel que les gestes du dessinateur pour faire vivre les gestes du chercheur. Thibault Roy, Marie-Laure Baudement et Jo-Ann Campion ont rencontré des doctorants de toutes disciplines afin d’échanger sur leurs pratiques. Ces dessins illustrent ces rencontres et ces échanges. La Mission Culture Scientifique protège et valorise les collections scientifiques et techniques. Ces collections participent à la recherche et à sa valorisation. Ce sont des ressources irremplaçables pour la science et l’avancement des connaissances dans de nombreux domaines tels que le changement climatique, l’écologie et l’évolution des systèmes vivants, la géologie, l’archéologie, l’ethnologie, l’anthropologie, l’histoire, la médecine... Leur mise en valeur permet au plus grand nombre d’avoir une meilleure connaissance de la recherche actuelle, des savoirs académiques et de mieux en comprendre les méthodes d’apprentissage. La Mission Culture Scientifique est chef de projet PATSTEC (PATrimoine Scientifique et TEchnique Contemporain) en région Bourgogne Franche-Comté. Ce programme, dirigé par le Musée National des Arts et Métiers, porte sur l’inventaire et la valorisation du patrimoine scientifique contemporain. Dessin : © Thibault Roy Coordination de la publication : Marie-Laure Baudement et Jo-Ann Campion Conception graphique : Jéromine Berthier et Mathilde Bosson. Tous droits réservés, reproduction interdite © Thibault Roy - Mission Culture Scientifique - université de Bourgogne
Film : Présentation de l'Experimentarium
Tourné en 2011, ce film de 4 minutes présente la rencontre entre différents chercheurs, des enfants puis le grand public...
Margaux Gelin, chercheuse en psychologie à l'uB, raconte sa thèse et l'Experimentarium
Film réalisé par des étudiants du Master "Ingénierie des métiers de l'information" de l'uB
Maïmouna et sa machine à dépôt atomique
Rien de tel que les gestes du dessinateur pour faire vivre les gestes du chercheur. Thibault Roy, Marie-Laure Baudement et Jo-Ann Campion ont rencontré des doctorants de toutes disciplines afin d’échanger sur leurs pratiques. Ces dessins illustrent ces rencontres et ces échanges. La Mission Culture Scientifique protège et valorise les collections scientifiques et techniques. Ces collections participent à la recherche et à sa valorisation. Ce sont des ressources irremplaçables pour la science et l’avancement des connaissances dans de nombreux domaines tels que le changement climatique, l’écologie et l’évolution des systèmes vivants, la géologie, l’archéologie, l’ethnologie, l’anthropologie, l’histoire, la médecine... Leur mise en valeur permet au plus grand nombre d’avoir une meilleure connaissance de la recherche actuelle, des savoirs académiques et de mieux en comprendre les méthodes d’apprentissage. La Mission Culture Scientifique est chef de projet PATSTEC (PATrimoine Scientifique et TEchnique Contemporain) en région Bourgogne Franche-Comté. Ce programme, dirigé par le Musée National des Arts et Métiers, porte sur l’inventaire et la valorisation du patrimoine scientifique contemporain. Dessin : © Thibault Roy Coordination de la publication : Marie-Laure Baudement et Jo-Ann Campion Conception graphique : Jéromine Berthier et Mathilde Bosson. Tous droits réservés, reproduction interdite © Thibault Roy - Mission Culture Scientifique - université de Bourgogne