Accueil

 .   Actualités
Encore de jeunes chercheurs dans une médiathèque dijonnaise !
14h-16h30
18 mars 2020
Médiathèque Mansart
Dijon
2 boulevard Mansart
L'après-midi grand public de l'Experimentarium sur le campus sera en avril cette année !
14h-18h
5 avril 2020
Centre des Sciences du Goût et de l'Alimentation
Dijon
9E boulevard Jean d'Arc
 .   Les chercheurs
Éric
Desnoes
Éric est jeune chercheur en chimie au sein du CRML*, un laboratoire de recherche de l’Université du Québec à Trois-Rivières. Il s’intéresse aux plastiques et aux molécules qui les constituent. Les plastiques que nous utilisons au quotidien sont fabriqués par les industries, et une majorité finissent dans nos poubelles. Ces déchets sont constitués de molécules synthétiques qui se dégradent mal et polluent l’environnement. Le travail d’Éric consiste à élaborer des matériaux plus propres à partir de bois ou de plantes. * Centre de recherche sur les matériaux lignocellulosiques.
Chimie
Autre université
Mathilde
DESCAMPS
Mathilde DESCAMPS est jeune chercheuse en sciences de l’alimentation au Centre des Sciences du Goût et de l’Alimentation à Dijon. Son équipe s’intéresse notamment à l’alimentation des personnes âgées. Mathilde cherche à comprendre quels sont les problèmes de la bouche et des dents qui apparaissent quand on vieillit et qui empêchent de manger autant qu’il le faudrait pour rester en bonne santé. Est-ce dû à la perte de dents ? Au manque de salive ? Aux dentiers qui font mal ? Ou au goût des aliments qu’on ne sent plus ?
Sciences du Goût
Université de Bourgogne
Saad
Yalouz
Saad Yalouz est un jeune chercheur en physique qui travaille au sein du laboratoire UTINAM à Besançon. Il explore une problématique qui influera considérablement sur les ordinateurs de demain : le transfert de l’information à échelle nanoscopique, soit un million de fois plus petit que le diamètre d’un cheveu !
Physique
Université de Franche Comté
Hélène
Jeanmougin
Je suis jeune chercheuse d’Aix-Marseille Université en sociologie au sein du LAMES*. L’équipe de recherche dans laquelle je travaille cherche à comprendre comment la société évolue face à l’évolution de son environnement, notamment urbain. Je m’intéresse particulièrement à l’embourgeoisement des centres villes européens. J’étudie les politiques publiques et les intérêts des investisseurs privés dans ces centres villes. Mais je m’interroge surtout sur la façon dont les habitants, issus de milieux sociaux différents, sont acteurs de la transformation de leur ville. * Laboratoire méditerranéen de sociologie
Sociologie
Aix - Marseille université
Angela
Fuggi
Je suis jeune chercheuse d’Aix-Marseille Université en archéologie au sein du Laboratoire méditerranéen de préhistoire Europe-Afrique (LAMPEA). L’équipe dans laquelle je travaille s’intéresse aux sociétés préhistoriques : comment s’organisaient-elles et comment se sont-elles transformées ? Dans le cadre de mes recherches, j’étudie les outils et les objets de parure créés en os, en bois de cervidé, en dent ou en coquille, les parties dures du squelette animal. Je cherche à comprendre quels animaux ont été utilisés pour leur réalisation, comment les Hommes ont transformé la matière osseuse et avec quels gestes ils ont utilisé l’objet fini.
Archéologie
Aix - Marseille université
Romain
LEAL
Romain LEAL est jeune chercheur en Droit au sein du laboratoire CUREJ* de l’Université de Rouen. Il s’intéresse au droit de l’eau, ainsi qu’à son influence sur le développement des hommes. Face à une ressource naturelle en mouvement, ces derniers vont devoir réagir aux fins d’évoluer. En étudiant ces réactions, il sera question pour lui de mettre en lumière les intérêts individuels et collectifs les révélant. Il portera aussi son attention sur leurs équilibres en découlant, et ce, au sein d’une France en construction. * Centre Universitaire Rouennais d’Études Juridiques.
Droit
CCSTI 'Science Action Normandie'
Tiffany
Raynaud
Tiffany Raynaud est jeune chercheuse en microbiologie à l’INRA* de Dijon. Son équipe étudie les bactéries, notamment celles qui se trouvent dans le sol des champs et qui peuvent être utiles pour les agriculteurs. Tiffany s’intéresse aux relations entre elles. Elle crée différents groupes de bactéries à partir d’une collection de bactéries disponible dans son équipe. Elle cherche en effet à décrire les groupes dans lesquels les bactéries vivent le mieux ensemble, et à comprendre comment elles cohabitent. * Institut National de la Recherche Agronomique
Biologie
Université de Bourgogne
Yuko
Krzyzaniak
Yuko KRZYZANIAK est jeune chercheuse en biologie à l’INRA* de Dijon. Son équipe étudie les maladies de la vigne. Les viticulteurs d’aujourd’hui doivent réussir à protéger leur vignoble contre des maladies comme le mildiou. Cependant, ils doivent aussi utiliser moins de pesticides, car ceux-ci peuvent être toxiques pour la santé et l’environnement. Pour résoudre ce problème, Yuko cherche à développer de nouveaux traitements. Ces produits sont à base de végétaux, et seraient capables d’aider les vignes à se défendre d’elles-mêmes contre le mildiou. * Institut National de la Recherche Agronomique
Biologie
Université de Bourgogne
Claire
Pléau
Je suis jeune chercheuse d’Aix-Marseille Université en neurosciences, au sein de l’Institut de neurobiologie de la Méditerranée (INMED). L’équipe dans laquelle je travaille étudie le fonctionnement normal ou épileptique de groupes de neurones, les principales cellules du cerveau. Connectés en réseau, ils constituent des circuits neuronaux qui servent à contrôler des comportements spécifiques tel que la marche, la mémorisation etc. Dans le cadre de mon projet de recherche, je m’intéresse plus spécifiquement au fonctionnement normal de ces circuits lors d’un exercice de mémorisation d’un environnement familier. J’étudie notamment la morphologie et le fonctionnement des neurones activés lors de cette tâche.
Neurosciences
Aix - Marseille université
Marie
Deperrois
Marie Deperrois est jeune chercheuse en biologie au sein du laboratoire INSERM* U1096 EnVI** de l’Université de Rouen Normandie. Son équipe cherche comment soigner les maladies du cœur. Différentes causes peuvent entraîner le développement de ces maladies. L’obésité est l’une d’entre elles. Le travail de recherche de Marie consiste à tester chez des souris de laboratoire un nouveau médicament pour soigner la maladie du cœur liée à l’obésité.
Biologie
CCSTI 'Science Action Normandie'
 .   Les régions
EXPERIMENTARIUM
Dans le réseau depuis 2015
128
chercheurs formés
1500
ateliers menés
11
portraits Doc'en Clip
59
% de doctorantes
L’Experimentarium est porté en Provence Alpes Côte d’Azur, par la cellule de culture scientifique d’Aix-Marseille Université. Il est soutenu par le Conseil départemental des Bouches-du-Rhône, la Région Provence-Alpes-Côte-d’Azur et la DRRT PACA. Les chercheurs sont doctorants d’Aix-Marseille Université et effectuent leur recherche parmi les 130 structures de recherche de l’université en cotutelle avec le CNRS, l’INSERM…
EXPERIMENTARIUM
Dans le réseau depuis 2015
Science Action Normandie propose de puis 1996 de nombreuses opérations pour partager et vulgariser les recherches menées dans la Région et favoriser le dialogue entre chercheurs, scientifiques et les publics. Avec l’Expérimentarium, Science Action propose aux jeunes chercheurs des écoles doctorales normandes, un programme de formations et de rencontres avec les jeunes et moins jeunes.
EXPERIMENTARIUM
Dans le réseau depuis 2015
Le service Sciences, Arts, Culture de l'université de Franche-Comté propose de nombreuses opérations pour partager et vulgariser les recherches menées dans ses laboratoires :espace d’exposition permanent, événements grand public, vidéos de chercheurs... Avec « Ma thèse en 180 secondes », l'Experimentarium est une formule spécialement dédiés aux doctorants. Formés lors de session d'une semaine, ils peuvent ensuite proposer des ateliers accessibles et rythmés aux scolaires ou au grand public.
EXPERIMENTARIUM
Dans le réseau depuis 2001
70
Portraits BP
295
Chercheurs
16500
Ateliers
55000
Visiteurs
Lors de 40 journées par an, faites des rencontres sympathiques et conviviales avec des jeunes chercheurs. Autour d’expériences ou d’objets insolites, le chercheur entraine le visiteur au cœur de sa recherche.
 .   Films & BDs
Les mitaines de Nolwenn
Rien de tel que les gestes du dessinateur pour faire vivre les gestes du chercheur. Thibault Roy, Marie-Laure Baudement et Jo-Ann Campion ont rencontré des doctorants de toutes disciplines afin d’échanger sur leurs pratiques. Ces dessins illustrent ces rencontres et ces échanges. La Mission Culture Scientifique protège et valorise les collections scientifiques et techniques. Ces collections participent à la recherche et à sa valorisation. Ce sont des ressources irremplaçables pour la science et l’avancement des connaissances dans de nombreux domaines tels que le changement climatique, l’écologie et l’évolution des systèmes vivants, la géologie, l’archéologie, l’ethnologie, l’anthropologie, l’histoire, la médecine... Leur mise en valeur permet au plus grand nombre d’avoir une meilleure connaissance de la recherche actuelle, des savoirs académiques et de mieux en comprendre les méthodes d’apprentissage. La Mission Culture Scientifique est chef de projet PATSTEC (PATrimoine Scientifique et TEchnique Contemporain) en région Bourgogne Franche-Comté. Ce programme, dirigé par le Musée National des Arts et Métiers, porte sur l’inventaire et la valorisation du patrimoine scientifique contemporain. Dessin : © Thibault Roy Coordination de la publication : Marie-Laure Baudement et Jo-Ann Campion Conception graphique : Jéromine Berthier. Tous droits réservés, reproduction interdite © Thibault Roy - Mission Culture Scientifique - université de Bourgogne
Les carnets de Pierre
Rien de tel que les gestes du dessinateur pour faire vivre les gestes du chercheur. Thibault Roy, Marie-Laure Baudement et Jo-Ann Campion ont rencontré des doctorants de toutes disciplines afin d’échanger sur leurs pratiques. Ces dessins illustrent ces rencontres et ces échanges. La Mission Culture Scientifique protège et valorise les collections scientifiques et techniques. Ces collections participent à la recherche et à sa valorisation. Ce sont des ressources irremplaçables pour la science et l’avancement des connaissances dans de nombreux domaines tels que le changement climatique, l’écologie et l’évolution des systèmes vivants, la géologie, l’archéologie, l’ethnologie, l’anthropologie, l’histoire, la médecine... Leur mise en valeur permet au plus grand nombre d’avoir une meilleure connaissance de la recherche actuelle, des savoirs académiques et de mieux en comprendre les méthodes d’apprentissage. La Mission Culture Scientifique est chef de projet PATSTEC (PATrimoine Scientifique et TEchnique Contemporain) en région Bourgogne Franche-Comté. Ce programme, dirigé par le Musée National des Arts et Métiers, porte sur l’inventaire et la valorisation du patrimoine scientifique contemporain. Dessin : © Thibault Roy Coordination de la publication : Marie-Laure Baudement et Jo-Ann Campion Conception graphique : Jéromine Berthier et Mathilde Bosson. Tous droits réservés, reproduction interdite © Thibault Roy - Mission Culture Scientifique - université de Bourgogne
Daphné et sa boîte à images
Rien de tel que les gestes du dessinateur pour faire vivre les gestes du chercheur. Thibault Roy, Marie-Laure Baudement et Jo-Ann Campion ont rencontré des doctorants de toutes disciplines afin d’échanger sur leurs pratiques. Ces dessins illustrent ces rencontres et ces échanges. La Mission Culture Scientifique protège et valorise les collections scientifiques et techniques. Ces collections participent à la recherche et à sa valorisation. Ce sont des ressources irremplaçables pour la science et l’avancement des connaissances dans de nombreux domaines tels que le changement climatique, l’écologie et l’évolution des systèmes vivants, la géologie, l’archéologie, l’ethnologie, l’anthropologie, l’histoire, la médecine... Leur mise en valeur permet au plus grand nombre d’avoir une meilleure connaissance de la recherche actuelle, des savoirs académiques et de mieux en comprendre les méthodes d’apprentissage. La Mission Culture Scientifique est chef de projet PATSTEC (PATrimoine Scientifique et TEchnique Contemporain) en région Bourgogne Franche-Comté. Ce programme, dirigé par le Musée National des Arts et Métiers, porte sur l’inventaire et la valorisation du patrimoine scientifique contemporain. Dessin : © Thibault Roy Coordination de la publication : Marie-Laure Baudement et Jo-Ann Campion Conception graphique : Jéromine Berthier et Mathilde Bosson. Tous droits réservés, reproduction interdite © Thibault Roy - Mission Culture Scientifique - université de Bourgogne
Erik et son drone
Rien de tel que les gestes du dessinateur pour faire vivre les gestes du chercheur. Thibault Roy, Marie-Laure Baudement et Jo-Ann Campion ont rencontré des doctorants de toutes disciplines afin d’échanger sur leurs pratiques. Ces dessins illustrent ces rencontres et ces échanges. La Mission Culture Scientifique protège et valorise les collections scientifiques et techniques. Ces collections participent à la recherche et à sa valorisation. Ce sont des ressources irremplaçables pour la science et l’avancement des connaissances dans de nombreux domaines tels que le changement climatique, l’écologie et l’évolution des systèmes vivants, la géologie, l’archéologie, l’ethnologie, l’anthropologie, l’histoire, la médecine... Leur mise en valeur permet au plus grand nombre d’avoir une meilleure connaissance de la recherche actuelle, des savoirs académiques et de mieux en comprendre les méthodes d’apprentissage. La Mission Culture Scientifique est chef de projet PATSTEC (PATrimoine Scientifique et TEchnique Contemporain) en région Bourgogne Franche-Comté. Ce programme, dirigé par le Musée National des Arts et Métiers, porte sur l’inventaire et la valorisation du patrimoine scientifique contemporain. Dessin : © Thibault Roy Coordination de la publication : Marie-Laure Baudement et Jo-Ann Campion Conception graphique : Jéromine Berthier et Mathilde Bosson. Tous droits réservés, reproduction interdite © Thibault Roy - Mission Culture Scientifique - université de Bourgogne
WebDoc