Avec l’interculturalité nous pouvons enseigner les valeurs de la démocratie et vivre mieux ensemble.

Les chercheurs

Hanna WADI SAILLER

Université de Franche Comté
Histoire et Lettres

Moi et l’autre... Comment apprendre à se comprendre ?

 

Pour notre recherche nous avons choisi la région du Kurdistan d'Irak où nous sommes nées et avons vécu et travaillé. Nous avons l’obligation de connaître et étudier l'origine et l'histoire de toutes les identités, communautés qui vivent dans cette région. Nous pouvons ainsi montrer l'évolution des relations entre les Français et toutes les communautés qui y habitent ainsi que les relations entre  les communautés elles-mêmes.

 

Notre recherche porte aussi sur la formation des enseignants francophones et la manière dont il faut focaliser sur l'interculturalité dans l'enseignement pour qu'il soit loin de l’ethnocentrisme qui règne dans le pays. 

 

La question est : Comment un enseignant français venant d’une société ouverte et respectant les droits de l’Homme et l’intégration de tous les individus, peut-il l’intégrer dans son enseignement et ses relations dans une société déchirée par la guerre et par la haine des communautés entre elles (Yézidis, chrétiens, Turkmènes… kurde sorani,  kurde badini) ?

 

Pour réaliser ce travail on a besoin de poser des questions plus vastes comme :

 

Qui sont les Kurdes (l’histoire) ? Le Kurdistan est-il un état ? Y a-t- il une carte pour ce peuple ? Quelle est l'origine de ce peuple ? Quelle est sa politique linguistique ?

 

Objectifs

 

 

-Comprendre les mécanismes de blocage, refus et d’entraînements liés aux stéréotypes Interculturelles dans l’enseignement de Français Langue Etrangère.

 

- Etudier comment on peut développer une attitude de tolérance grâce à l’enseignement du français langue étrangère.

 

- Comprendre les  enjeux  des communications interculturelles.

 

- comprendre à accepter l’autre malgré les différences (culturelles, de religion, de langue, de confession).