« Ma recherche, c’est comme une enquête ! Je veux savoir où se cachent les carabes dans le paysage, mais aussi quand, pourquoi ils y sont et pourquoi ils bougent. C’est toute une histoire de vie à découvrir ! »

Les chercheurs

Sarah Labruyère

Université de Bourgogne
Biologie

Les carabes et leur répartition dans le paysage agricole

Sarah LABRUYÈRE est jeune chercheuse en écologie à l’INRA* de Dijon dans l’unité Agroécologie.

*Institut National de la Recherche Agronomique

Son équipe étudie les mauvaises herbes et les différentes façons de les gérer en utilisant moins de pesticides. Sarah s’intéresse aux carabes, des petits insectes qui sont des mangeurs de graines de mauvaises herbes. S’il y en avait plus dans les champs, ils pourraient remplacer les pesticides ! Sarah cherche à savoir dans quels endroits du paysage les carabes préfèrent vivre selon le moment de l’année.

L’utilisation de produits chimiques dans les champs dégrade la nature. Des chercheurs en agroécologie étudient de nouvelles solutions pour mieux respecter l’environnement. Une solution serait d’utiliser des carabes. Ce sont des petits insectes qui mangent certains êtres vivants que l’agriculteur souhaite éliminer dans ses champs : les limaces et les graines de mauvaises herbes. Pour qu’il y ait moins de mauvaises herbes dans les champs, il serait nécessaire d’avoir plus de carabes. Cependant, des chercheurs ont montré que certains carabes préfèrent vivre dans certains lieux, cultivés ou non. Est-ce qu’ils se plaisent mieux dans les bordures de champs avec de l’herbe, dans un champ de blé ou de colza? Le travail de Sarah est d’étudier la répartition des carabes dans le paysage agricole, pour savoir où ils sont le plus nombreux et comprendre pourquoi ils sélectionnent certains endroits pour vivre.

Pour cela, Sarah a régulièrement capturé des carabes dans 3 lieux de vie possibles pendant 6 mois : colza, blé et bordures de champs. Pour chaque endroit, elle a compté le nombre de carabes piégés et a trouvé une méthode pour savoir si ces carabes avaient mangé récemment. Ses résultats ont montré que deux espèces préfèrent vivre dans les champs de colza et que ces carabes ont globalement plus mangé que ceux vivant ailleurs.

Néanmoins, les carabes se déplacent d’un lieu à un autre au cours de l’année. Sarah va continuer ses recherches pour observer où ils vont et pourquoi ils changent de lieux de vie à certaines périodes de l’année.

Objectifs
  • Connaître les lieux de vie préférés des carabes dans le paysage agricole
  • Donner des conseils aux agriculteurs pour savoir quelles cultures mettre en place dans leurs champs pour qu’il y ait plus de carabes qui viennent y vivre
  • Savoir pourquoi certains carabes se déplacent à différents endroits au cours de l’année : pour aller hiverner ? Trouver de la nourriture ? Pondre des oeufs ?