Pour moi, la force de tout droit se trouve dans sa compréhension par la société qui doit l’appliquer

Les chercheurs

Kalil Aissata KEITA

CCSTI 'Science Action Normandie'
Droit

Le droit administratif français en Guinée

Kalil Aissata KEITA est jeune chercheur en droit au laboratoire CUREJ* à l’Université de Rouen.

Il s’intéresse à la question de l’application du modèle français de droit administratif en Guinée. Kalil pense que les textes guinéens, copiés sur le modèle français, ne sont pas bien compris par la société guinéenne. C’est pourquoi dans ses travaux de recherche, il propose que le droit guinéen soit réformé pour l’adapter à la volonté des Guinéens.

 * Centre Universitaire Rouennais d’Études Juridiques.

 La Guinée est une ancienne colonie française qui a obtenu son indépendance en 1958. C’était donc le droit français qui s’appliquait à la population. Après l’indépendance, la Guinée n’a pas voulu se débarrasser du modèle français de droit qui n’était pourtant pas adapté à la volonté de la société guinéenne. Pourquoi ? Parce que les personnes qui étaient censées reconstruire le droit guinéen avaient toutes été formées par les institutions françaises. Il était plus simple de suivre le modèle français qu’elles connaissaient bien.

  Kalil étudie le droit en France et en Guinée. Mais comme il est difficile d’étudier tout le droit, il s’intéresse seulement au droit administratif. Ce dernier régit les rapports entre l’administration et les particuliers ou entre les administrations elles-mêmes.

 Pour montrer que ce modèle français de droit administratif ne correspond pas à ce que souhaitent les guinéens, Kalil étudie le droit administratif en lisant les textes français (livres, codes, lois,…) qu’il compare aux textes guinéens. Pour lui, il y a des situations qui sont inadaptées. C’est le cas par exemple de la laïcité qui signifie que les affaires publiques et les affaires religieuses sont séparées. Mais ce principe n’est pas compris de la même façon en France et en Guinée.

  Pour aller plus loin, Kalil souhaite, en plus de son analyse des textes de loi, aller en Guinée, rencontrer et interroger les populations et les autorités publiques sur toutes ces questions. Ensuite, il fera une proposition aux autorités guinéennes pour réformer le droit guinéen afin de l’adapter à la volonté de la population.

 

 

 

Objectifs
  • Définir le modèle français de droit administratif et sa réception dans le système guinéen.
  • Faire une proposition de réforme du droit administratif guinéen issu du modèle français dans le but de l’adapter aux réalités locales.
Ateliers

Rencontrez Kalil au Festival des Experimentarium à Arles - samedi 20 mai 2017

  • de 11h à 12h30, à la médiathèque
  • de 14h30 à 16h30, rue de la République, place de la République ou place du Forum pour un "Dessinez ma recherche, c'est gagné !"
  • de 19h à 21h30, au Musée Réattu