« Nous sommes tous concernés par les questions sociales ! »

Les chercheurs

Jean-Baptiste Roy

Université de Franche Comté
Sociologie

Quand l’action sociale des villes pose question…

Alors que le CCAS de Besançon fête ses 40 ans en 2012, une réflexion générale sur le sens de son action se pose : c’est dans ce cadre que le travail de recherche de Jean-Baptiste prend ses origines. Besançon est en effet reconnue dans toute la France comme une terre forte d’innovations sociales avec une réelle préoccupation de l’ensemble de ses habitants. Dans un contexte de plus en plus contraint et difficile (les restrictions budgétaires et les besoins se complexifient), de nombreuses questions restent en suspens et nécessitent une vraie analyse scientifique.

À la croisée de la sociologie et de l’histoire, Jean-Baptiste essaie d’accompagner les équipes pour équilibrer les pratiques traditionnelles et la recherche d’innovation sociale. Il s’interroge, entre autres, sur le processus de construction d’une politique sociale communale. Comment la ville, alors qu’elle n’a que quelques compétences résiduelles en termes de social, peut-elle créer et maintenir des dispositifs qui répondent aux besoins de sa population ?

Les apports de sa recherche sont multiples. D’un côté, Jean-Baptiste cherche à donner de nouvelles perspectives théoriques en appliquant divers concepts sociologiques sur son terrain d’étude, en analysant leurs opérationnalités. D’un autre, il propose diverses préconisations pratiques pour son milieu professionnel, pour à la fois aider à réfléchir aux formes d’interventions actuelles, mais aussi analyser les possibilités qu’offre l’avenir des politiques locales, comme par exemple le chantier de l’intercommunalité sociale.

Objectifs

Définir la place de l’action sociale municipale.

Anticiper les prochaines évolutions.

Proposer de nouvelles clés de lecture aux équipes de professionnels.