« Étudier les normes sociales me permet de mieux les comprendre et de m’amuser à déjouer les attentes des gens. Ça souligne ainsi leur importance dans notre vie quotidienne. »

Les chercheurs

Élise Désilets

Autre université
Neurosciences

POURQUOI ÇA VOUS CHOQUE ?

Élise est jeune chercheuse en psychologie dans le laboratoire CogNAC* de l’Université du Québec à Trois-Rivières. Elle s’intéresse au comportement des gens lorsque les personnes autour d’eux agissent d’une manière qui ne respecte pas les attentes. Chaque personne réagit d’une manière différente lorsque ces situations se produisent. Élise regarde la sensibilité des gens et leur capacité d’adaptation. Plus précisément, elle étudie comment l’orientation politique peut influencer les réactions d’une personne à l’autre.


*: Cognition, neurosciences, affects et comportements

 

Pourquoi garde-t-on le silence au cinéma ? Pourquoi ne reste-t-on pas en pyjama pour aller à l’école ? C’est à cause que nous cherchons à respecter ce que l’on appelle les normes sociales. Grâce à elles, nous sommes capables de savoir comment agir dans certaines situations. Il arrive que ces normes ne soient pas respectées. Par exemple, lorsqu’on sépare un gâteau en deux parties qui ne sont pas égales. Élise s’intéresse aux réactions que les gens peuvent avoir lorsqu’ils arrivent dans une situation où leurs attentes ne sont pas respectées. Est-ce que la personne qui reçoit la plus petite part du gâteau sera déçue ?
Pour comprendre ces différentes réactions, Élise reçoit des personnes dans son laboratoire et leur présente différents scénarios. Elle demande, par exemple, si c’est approprié que Zach joue de la guitare…dans un hôpital ! Elle observe que les personnes réagissent différemment. Mais pourquoi ?
Des chercheurs ont montré que l’orientation politique des gens influence leur sensibilité lorsque des événements qui ne respectent pas leurs attentes se produisent. Élise questionne les gens par rapport à leur orientation politique pour voir si ça permet d’expliquer certaines différences dans leurs réactions.
Ces recherches donnent des résultats qui motivent Élise à aller encore plus loin pour comprendre les réactions des gens qui viennent à son laboratoire. Elle prévoit de mesurer l’activité du cerveau, le diamètre des pupilles des yeux, le rythme cardiaque et la chaleur de la peau des gens lorsqu’elle présente les différents scénarios. Élise espère ainsi réussir à expliquer ce qui se produit dans une population lorsqu’elle vit de gros changements.

Objectifs
  • Comprendre ce qu’il se passe dans notre cerveau lorsque nous arrivons dans un environnement aux normes sociales différentes.
  • Étudier l’influence de l’orientation politique sur notre capacité d’adaptation et notre sensibilité lorsque nous sommes dans un environnement différent de nos habitudes.