« J’adore le fait que deux personnes percevront un même objet différemment… On ne se rend pas compte de la multitude d’indices qui nous influence en permanence et depuis que nous sommes tout petits. »

Les chercheurs

Diane Rekow

Bourgogne
Psychologie

Les bébés s'aident des odeurs pour mieux voir

Diane Rekow est jeune chercheuse en psychologie du développement et neurosciences au CSGA* à Dijon. Des chercheurs de son équipe étudient comment les odeurs que nous sentons changent notre manière de voir et d’agir, souvent sans même que l’on s’en rende compte. Diane s’intéresse au rôle des odeurs dans le développement du bébé. Elle étudie comment les bébés de 4 mois s’aident par exemple de l’odeur de leur maman pour mieux comprendre ce qu’ils voient, et en particulier comment ils perçoivent les visages.

* Centre des Sciences du Goût et de l’Alimentation

Dans les premiers mois de leur vie, les bébés voient flou. Heureusement, leurs autres sens fonctionnent bien, déjà avant la naissance ! Ainsi, les bébés peuvent comprendre ce qu’il se passe autour d’eux en sentant et en écoutant. Diane s’intéresse aux situations où les bébés utilisent les odeurs pour comprendre ce qu’ils voient. En grandissant, il est très important que les bébés comprennent rapidement ce qu’est un visage pour interagir avec les personnes de leur entourage. Est-ce que l’odeur de la maman aide les bébés à mieux détecter les visages ? C’est la question que Diane se pose.

Pour y répondre, elle fait venir des bébés et leurs parents dans son laboratoire. Sur un écran, Diane présente une série d’images aux bébés. Au milieu d’autres images, certains bébés voient des visages, d’autres voient des voitures. Pendant la moitié de l’expérience, ils sentent l’odeur de leur mère, grâce à un t-shirt qu’elles ont porté avant, posé sur eux. En même temps que les bébés regardent l’écran, Diane mesure ce qu’il se passe dans leur cerveau à l’aide de capteurs à la surface de leur tête. Elle peut ainsi savoir si les bébés détectent les images de visage ou de voiture, et compare si les réactions de leur cerveau sont plus importantes quand les bébés sentent l’odeur de leur maman.

Ses résultats montrent en effet que l’odeur de la maman aide son bébé à détecter les visages parmi d’autres images. En revanche, comme elle s’y attendait, cette odeur n’aide pas à mieux détecter des voitures. Ses recherches montrent l’importance des différents sens dans la construction des connaissances chez le bébé.

Objectifs
  • Montrer que le cerveau du bébé réagit déjà à des images de visages ou de voitures très variées
  • Mesurer si cette réaction du cerveau change quand le bébé sent l’odeur de sa mère en même temps
  • Observer si l’odeur de la mère continue à aider à percevoir les visages lorsque le bébé grandit et qu’il voit mieux les visages tout seul