Je voudrais comprendre la carte mentale très efficace que construisent en Guyane les pêcheurs, les piroguiers ou les chasseurs pour ne pas se perdre… Ceci pourrait aider à accompagner certaines personnes âgées qui perdent leur carte mentale et ont du mal à s’orienter

Les chercheurs

Laure Tarcy

Autre université
Psychologie

Le sens de l'orientation

Laure Tarcy est une jeune chercheuse en première année de thèse, et souhaite depuis longtemps aider les personnes qui ont des difficultés à apprendre.

Dans ce but, elle a utilisé pendant plusieurs années, dans son premier métier de psychologue, des tests et des exercices pour comprendre les difficultés d’apprentissage et aider les enfants, les adolescents et les adultes. Elle s’est aperçue que ces tests et exercices ne sont pas toujours bien construits pour aider les personnes de Guyane.

Certaines personnes qui vivent au contact de la nature en Guyane, comme les pêcheurs qui naviguent en mer, les piroguiers qui remontent les grands fleuves Oyapock et Maroni, ou encore les chasseurs qui s’aventurent à pied loin des villages, dans les forêts d’Amazonie, ont beaucoup de facilité à se déplacer sans se perdre.

Elles n’utilisent pourtant ni cartes dessinées, ni boussole, ni GPS pour se repérer. Elles ont développé une capacité très importante que les chercheurs comme Laure appellent la compétence d’orientation spatiale.

Ces personnes fabriquent dans leur tête une carte qui leur permet de se déplacer. Cette carte mentale fourmille d’informations comme la distance, la couleur de l’eau, ou la présence de certains animaux...

Pour réaliser ses recherches Laure devra adapter des exercices pour voir comment fonctionne la mémoire de ces personnes. Elle doit trouver des moyens pour que ces personnes racontent les cartes qu’elles ont dans la tête.

Le but de la recherche de Laure est de comprendre comment certaines personnes vivant en Guyane apprennent à s’orienter aussi bien dans la forêt, en mer et sur les fleuves. Laure va aussi s’intéresser aux personnes qui sont âgées et qui évoluent facilement en forêt et en mer.

Travailler avec des personnes âgées est très important, car ces personnes ont une grande expérience. Elles ont peut-être développé des techniques qui leur permettent de continuer leurs activités malgré les problèmes liés à la vieillesse.

Laure cherche à découvrir quelles sont les informations gardées dans la carte mentale des personnes âgées. Ceci pourrait lui permettre d'aider d’autres personnes qui ont des difficultés pour s’orienter ou perdent cette capacité, par exemple des personnes âgées.

Elle pourrait ainsi contribuer à former des professionnels qui pourraient aider tous ceux qui en ont besoin avec des méthodes plus adaptées.

Objectifs
  • Comprendre comment certaines personnes de Guyane apprennent à s’orienter sans se perdre dans la forêt, en mer et sur les fleuves
  • Aider des personnes qui ont des difficultés pour s’orienter ou perdent cette capacité, par exemple des personnes âgées
  • Aider pour choisir ou former des professionnels dont les métiers nécessitent de bonnes capacités d’orientation
Ateliers

Rencontrez Laure au Festival des Experimentarium à Arles - Samedi 20 mai 2017

  • de 11h à 13h au marché d'Arles (à l'angle du boulevard des Lices et de la rue Jean Jaurès)
  • de 15h à 17h30 au Musée de l'Arles Antique
  • à 22h10, déplacez-vous du Théâtre d'Arles au Musée Réattu en sa compagnie !