«Je vois mon sujet de recherche comme un engagement dans la lutte pour la protection de l’environnement. Pour moi, comprendre comment les paysages se sont mis en place, connaître leur histoire et étudier leurs interactions avec les populations humaines est nécessaire pour pouvoir envisager l’évolution future de notre environnement.»

Les chercheurs

Émilie Gouriveau

Université de Franche Comté
Sciences de la vie et de la terre

LE POLLEN : MÉMOIRE DE NOTRE ENVIRONNEMENT

Les paysages que nous connaissons sont constitués de différents types de végétation. Nous nous promenons dans des forêts, à la campagne nous voyons des champs, des cultures, nous marchons dans les prairies. Mais comment ces paysages se sont-ils mis en place ? Et quelle est leur histoire ?
Depuis l’apparition de l’agriculture, l’Homme interagit avec son milieu en utilisant les ressources naturelles comme le bois ou le minerai, ou encore en y cultivant des espèces végétales (comme les céréales) ou en y élevant son bétail. Toutes ces activités laissent des traces dans les paysages : on coupe des forêts, on crée des champs et des prairies, on pollue les sols…

Le travail d’Émilie est de comprendre l’histoire des paysages des Vosges du Nord en étudiant ces traces, ces « cicatrices » laissées par l’Homme dans les
paysages. Pour cela, elle utilise différentes méthodes. L’une des plus importantes est la palynologie, c’est-à-dire l’étude des grains de pollen. Le pollen est très résistant et on peut le retrouver dans le sol et l’identifier même après des dizaines de milliers d’années ! On peut savoir, grâce à lui, quelles espèces végétales existaient à une époque ancienne dans une région donnée et suivre leur évolution. En utilisant d’autres méthodes en parallèle, Émilie peut alors identifier les modifications du paysage dues à l’Homme, comme les déboisements, les champs…
Ses études permettront de mettre en évidence l’impact sur les paysages des activités agricoles, minières, métallurgiques, et des verreries, menées dans les Vosges du Nord au moins depuis le Moyen-Âge

Objectifs
  • Comprendre l’histoire des paysages 
  • Identifier les impacts des activités humaines sur les paysages 
  • Aider à prévoir l’évolution des paysages dans le futur