« Ce que je veux faire quand je serais grande ? Je cherche encore ! »

Les chercheurs

Lucile Girard

Université de Bourgogne
Sociologie

Comment devient-on infirmier ?

Lucile GIRARD est jeune chercheuse en sociologie au Centre Georges Chevrier de l’Université de Bourgogne.

Elle étudie les parcours professionnels infirmiers. Son but est de comprendre comment certaines personnes s’engagent dans la profession infirmière. Elle s’intéresse à la formation des étudiants infirmiers, à leur entrée dans le monde du travail, et plus largement au déroulement des carrières infirmières.

La profession infirmière est une profession assez connue du grand public. En général, lorsque quelqu’un vous dit qu’il est infirmier vous l’imaginez en blouse blanche la seringue à la main, prêt à vous faire une piqûre. Oui mais voilà, être infirmier recouvre une multitude de réalités différentes. En effet être infirmier dans une maison de retraite n’est pas exactement le même travail qu’être infirmier dans un service de réanimation. Or, lorsqu’une personne entre dans la formation pour devenir infirmière, elle n’a généralement qu’une connaissance assez limitée de cette diversité des métiers infirmiers.

Dans sa recherche, Lucile s’intéresse au fait que tous les étudiants d’une même promotion ne deviendront pas tous les mêmes infirmiers. Certains choisiront d’exercer en chirurgie, d’autres plutôt en médecine d’urgence, certains encore se spécialiseront pour travailler auprès des enfants, ou partiront exercer en libéral. En allant rencontrer des étudiants infirmiers mais aussi des professionnels, Lucile récolte des informations sur leur parcours personnel et, en les comparant, elle découvre des choses semblables. Par exemple les expériences de stage influencent beaucoup les étudiants dans leur orientation future. Lucile met également en lien les souhaits d’orientation des étudiants avec certaines de leurs caractéristiques sociales, comme la profession de leurs parents et grand-parents ou leur nombre de frères et sœurs. Elle veut montrer que cette orientation s’inscrit aussi dans une trajectoire familiale. Elle a par exemple découvert que les infirmiers sont assez rarement fils et filles d’infirmiers eux-mêmes.

À travers ce travail, Lucile souhaite expliquer l’influence des professionnels plus expérimentés dans l’orientation des étudiants en soins infirmiers. Il ne s’agit donc pas uniquement de découvrir comment on devient infirmier, mais plutôt comment on devient quel infirmier.

Objectifs
  • Comprendre comment les individus accèdent à la formation en soins infirmiers et la mènent à son terme.
  • Expliquer l’orientation des étudiants infirmiers vers tel ou tel type de service.