Plus jeune, je me demandais quel était l’animal le plus dangereux, maintenant, je sais que c’est le moustique !

Les chercheurs

Camille Fritzell

Guyane
Biologie

Camille FRITZELL est jeune chercheuse en épidémiologie à l’Institut Pasteur de la Guyane. Son équipe s’intéresse aux mécanismes de transmission des maladies véhiculées par les moustiques telles que la Dengue, le Chikungunya et le Zika. Celles-ci provoquent des épidémies. L’ objectif de Camille est de décrire l’impact de ces épidémies en Guyane. Il faut tout d’abord estimer le nombre de personnes atteintes puis identifier les populations et les zones les plus à risque.

Les maladies virales transmises par les moustiques sont réparties dans les zones tropicales du globe où le moustique est également présent. En Guyane, ces maladies représentent un problème de santé qui touche l’ensemble du territoire.

L’équipe du laboratoire de Camille a montré que plusieurs facteurs rentraient en jeu dans la transmission de ces maladies tels que le climat, l’environnement ou les comportements des individus. Aujourd’hui, Camille s’intéresse au nombre de personnes touchées par ces maladies partout en Guyane, vivant dans des zones plus ou moins accessibles.

Pour cela, son équipe va mettre en place une enquête « en population générale ». Les chercheurs iront directement rencontrer les personnes à leur domicile avec une infirmière pour réaliser une prise de sang et leur poser des questions. Ils parcourront la Guyane depuis son littoral, accessible par la route, vers l’intérieur accessible en pirogue. Ensuite, avec l’aide d’un laboratoire spécialisé, ils analyseront l’ensemble des prélèvements sanguins pour estimer le nombre total d’individus qui ont été infectés par ces différents virus. Parallèlement, Camille analysera les données du questionnaire recueillies pour voir s’il n’existerait pas des facteurs associés à l’infection par l’une de ces maladies comme des facteurs propres à l’individus (l’âge, le sexe…), ou des facteurs environnementaux (le type d’habitat, la présence d’un jardin…) ou encore des facteurs comportementaux (le fait de se protéger des moustiques ou pas).

Enquête sur les virus en Guyane

Objectifs
  • Décrire la proportion de personnes déjà infectées par un virus de la dengue, du chikungunya et/ou du zika
  • Déterminer les populations les plus à risque, susceptibles de contracter l’un des virus ainsi que les zones géographiques les plus touchées