« La complexité du monde du vivant m’a toujours émerveillé, elle mérite qu’on la découvre ! »

Les chercheurs

Anaïs Missey

Université de Franche Comté
Biologie

CONTRE LES MALADIES INFLAMMATOIRES CHRONIQUES : SUPERMAPO, LE MÉDICAMENT DE DEMAIN.

Anaïs Missey est jeune chercheuse en immunologie au sein de l’Établissement Français du Sang, dans le laboratoire « Interactions Hôte-Greffon-Tumeur »*. Elle est en contact permanent avec d’autres acteurs de la recherche en biologie : des chercheurs, des doctorants, des ingénieurs, des techniciens, des souris... Son quotidien est rempli de divers outils tels que les pipettes, les microscopes ou encore la fameuse - mais indispensable - blouse blanche. Grâce à tout cela, elle étudie le fonctionnement de notre système immunitaire et participe à la mise en place d’un nouveau médicament.

Anaïs s’intéresse aux maladies inflammatoires chroniques, comme l’arthrite rhumatoïde, la sclérose en plaque ou la maladie de Crohn. Toutes ces pathologies sont dues au même problème : la persistance de l’inflammation. L’inflammation est la réponse normale du système immunitaire pour se défendre contre une agression externe ou interne. Normalement, après plusieurs jours, l’inflammation s’arrête. Quand ce n’est pas le cas, le système s’emballe, se retourne contre l’individu et engendre ce qu’on appelle une maladie inflammatoire chronique.

Lors de l’inflammation, les premiers acteurs à intervenir sont les neutrophiles. Ces cellules jouent un rôle indispensable dans la réaction. Mais une fois leur tâche accomplie, les neutrophiles meurent (on dit qu’ils entrent en apoptose). Les cellules mortes sont ensuite nettoyées, avalées par d’autres cellules qui servent de camion poubelle : les macrophages. Ils recrachent alors un ensemble de molécules qui provoquent l’arrêt de l’inflammation.
C’est à partir de ce cocktail de molécules que l’on produit le SuperMApo®, un médicament biologique complexe. Après des tests concluants chez la souris, Anaïs va étudier ce nouveau médicament chez l’homme. Pour l’instant, elle teste l’effet de SuperMApo® sur les cellules humaines en culture, afin de voir si le médicament est efficace. Une fois que les vérifications in vitro seront réalisées, un nouveau protocole sera mis en place in vivo. A terme, le SuperMApo® pourrait être commercialisé pour devenir le nouveau médicament essentiel pour lutter contre les maladies inflammatoires chroniques.

* INSERM/EFS/UFC

Objectifs
  • Étudier l’effet de SuperMApo® sur les maladies inflammatoires chroniques
  • Découvrir quelles molécules sont importantes dans le SuperMApo®
  • Comprendre les mécanismes biologiques impliqués dans les effets de SuperMApo®